Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > Femmes encore en colère

Femmes encore en colère

100 minutes pour convaincre

dimanche 14 mars 2004, par Mireille-Caroline

Une émission en directe très révélatrice. Attention aux pratiquants de la langue de bois, accepter d’y participer c’est prendre le risque de se dévoiler. C’est ce qu’on fait hier soir Noël Mamère et Jean-Marie Le Pen. Zéro pointé pour ces deux politiciens.

Monsieur Mamère, censément écolo, trouve normal d’écouter les religions. Il a pris position pour le voile dans les écoles. En fait, il a parlé de la loi sur le voile comme si ce bout de tissu était interdit partout en France. Il pratique non seulement la langue de bois, mais en plus il cultive une certaine malhonnêteté intellectuelle. Les femmes qui ont fait pression sur le gouvernement et à juste titre retiendront que ce politicien est un bon macho. La couleur des Verts deviendrait-elle le « Jaune » ? Je comprends pas En tout cas il se préoccupe plus des religions que de ce que pensent les femmes… Nous savons au moins pour qui ne pas voter à l’avenir… Nous les femmes qui souhaitons que les religions la mettent en veilleuse et que les politiciens fassent leur boulot, DIRIGER correctement le pays. Rappel à Monsieur MAMERE quand on élit une représentante ou représentant, on élit pas une religion. Ou alors que les religions changent de statut et qu’elles se présentent comme des partis politiques, ce sera plus honnête, plutôt que de forcer les politiciens à parler en leur nom. Ainsi les politiques resteront dans le cadre de leur mouvement... Pensez-y monsieur Mamère et consorts...

Monsieur Le Pen : C’est montré très absent, il a même décliné l’offre qui lui était faite de prendre la parole. Polémiqueur dans l’âme, face au peuple et à ses questions importantes, il n’avait pas de réelles réponses à apporter. Pour lui, la politique reste un champ de bataille d’où les électeurs ne sont sans doute là que pour mettre des papiers dans des urnes. Le seul moment où s’est animé ce politicien ce fut à la fin. Merci donc au philosophe Africain qui lui a permis de se réveiller avant de partir. Et il prétendait gouverner le pays ?

Heureusement, il y avait Arlette, la seule qui sait répondre à des gens qui travaillent ou qui ont perdu leur emploi. La différence entre elle et les autres, tient au fait qu’elle sait ce qu’est en baver pour joindre les deux bouts, elle sait ce qu’est la précarité de l’emploi, la peur du lendemain avec une sécurité sociale qui n’en est plus une, des d’allocations chômage qui ne sont plus pour les cotisants, des entreprises qui délocalisent. Comme elle l’a fort justement répondu au monsieur du 93 (département) l’insécurité physique ne cessera pas d’exister tant qu’il existera une insécurité morale !

Rappelons que toutes les lois que le gouvernement UMP, largement soutenue par l’UDF, décide conduisent un peu plus chaque jour à l’insécurité morale. Dans l’émission de Jean-Luc Delarue du 10 mars 2004, des témoignages de personnes devenus SDF à la suite d’un licenciement…

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?