Accueil > Reportages > 24ème Salon du livre

24ème Salon du livre

Ma rencontre avec Alain Barrière le vrai !

samedi 20 mars 2004, par Mireille-Caroline

Cette année la Chine était à l’honneur, rien de très original, puisque au début de l’année nous avons appris que cette année serait l’année de la Chine. Aussi, comme je me suis redécouvert un gros faible pour la Suisse et que j’ai de la suite dans les idées, je suis allée au stand des éditeurs Suisses.

Je regardais d’un œil distrait, l’oreille aux aguets guettant l’accent Suisse, je sais Nounours, l’accent Vaudois bordel !
Je me penche sur un livre : « Le guide du terroir de Suisse Romande » et un charmant monsieur commence à me faire la conversation. Il est l’auteur du guide.
Jeanne-Lulu : « Vous êtes Vaudois ? »
L’Auteur : « Non ! Valaisan »
Une pensée pour Nosphératu et une prière intérieure j’espère qu’il est plus civilisé que Nosphé ?

Nous engageons la conversation sur les produits du terroir Suisse, entre bons vivants, on se comprend toujours. Je vais payer le livre et il me le dédicace. C’est à ce moment que je découvre que je parle avec Alain Barrière !

Rien que cela ! Nous parlons vins, Suisse, chocolat, ville en Suisse, fromage et je parle de Lausanne, ainsi que de Prilly. Il me parle du Valais, logique. Puis, il m’annonce qu’il va me faire un goûter un vin !
Pendant ce temps les personnes du stand m’apporte une chaise et Alain un Resling-Sylvaner.

Les Suisses savent vivre, c’est le moins que l’on puisse dire.

Alain m’a expliqué comment il faut manger la Tête de Moine. C’est un fromage qui se racle de préférence avec une morille. Non, seulement j’ai passé une partie de l’après-midi en Suisse et en plus je me suis instruite. Reste à savoir où je vais pouvoir me procurer l’appareil pour racler la Tête de moine ?

En tout cas, j’ai une bible complète sur les cépages et les caveaux Suisses. Dans le bus de retour j’ai commencé à feuilleter mon guide. Je me dis qu’il faut que je trouve un plan pour passer au moins une semaine en Suisse Romande afin de faire le tour de tous les artisans fromagers, chocolatiers et les cavistes, of course !
Le site d’Alain Barrière :

http://www.vins-tourisme-terroir.com

L’idéal reste d’acquérir le livre, sur les chemins de randonnée on trouve rarement des connexions Internet.

Ma dédicace : Pour Mireille sur un petit chemin qui sentait bon les noisettes ou le fendant ? Quand tous les chemins mènent dans un caveau pour s’abreuver du plaisir du terroir !Bienvenue en Suisse Romande Alain Barrière le vrai, le chanteur s’appelle autrement en réalité, il me l’a dit mais j’ai oublié...

Je suis donc cordialement invitée à envahir la Suisse ! Hé ! Hé ! Si mes finances repassent au beau fixe, ce sera avec plaisir J’aime décidément beaucoup la Suisse A chacun son exotisme, mais croyez-moi lorsque l’on est là-bas, on a l’impression d’être au Paradis, la vie y est si paisible qu’on se dit que plus aucun malheur ne peut arriver

Quand on sait qu’il s’en est fallu de peu que la Suisse ne vienne pas au Salon du Livre ? C’eût été dommage Mais, il faut les comprendre les organisateurs voulez les mettre au fond, l’an passé personne n’est venue les voir.. Faites du tourisme en Suisse Romande, ce n’est pas loin, le paysage y est magnifique, les autochtones sympathiques et les produits du terroir excellents.
Comme le dit la publicité, s’il y a des trous c’est pas Suisse !


"Le guide du terroir de Suisse Romande

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?