Accueil > La vie du Net > Web-Radio et WEB-TV même combat

Web-Radio et WEB-TV même combat

Les AS du micro -

dimanche 20 février 2005, par Mireille-Caroline

Certains aiment donner de la voix, d’autres choisissent le chemin du rédactionnel. Entre les deux il arrive que les uns et les autres s’essaient mutuellement à faire les deux. Parmi les travaux ponctuels que je propose, il y a les micros trottoirs, un vrai délice ! Les réponses des gens de la rue sont parfois surprenantes.

Ce que "CHACUN SES GOUTS" a trouvé les autres le trouveront aussi.
Merci pour la liberté de l’information......

Quand on s’attaque au NET, il ne faut pas perdre de vue que l’on perd tout ce que l’on tient à cacher !!!!

Web-Radio et WEB-TV même combat ?

Les Web-radio auront-elles un meilleur avenir que les Web-TV ? Rien n’est moins sûr. En effet trop de professionnalisme peut tuer un concept sur le NET.

En général l’internaute a choisi la toile parce qu’il peut enfin s’y exprimer en direct et sans coupure ! Contrairement aux médias classiques qui disent laisser la parole aux téléspectateurs ou auditeurs, mais où tout est fabriqué en rediffusion et pré fabriqué.

L’internaute est donc un consommateur de média responsable et un acteur et non plus un être manipulé.

A la télévision, on voit partout des quidams lambda raconter leur vie. Mais le reportage de 3 à 10 minutes donne lieu à un tournage d’une journée minimum. Avant le passage sur le petit écran, l’équipe TV va visionner, découper, monter et assembler ce qui lui plaît, ce qui doit être dans l’esprit de l’émission. Il est très rare que les témoins se reconnaissent ! A la radio, les grandes stations font de plus en plus appel aux témoignages téléphoniques des auditeurs. Ceux-ci sont contactés avant leur passage et soigneusement sélectionnés et briffés sur ce qui va se dire. Après quoi on les rappelle au moment du direct ! Quand ce n’est pas au moment de l’enregistrement en pleine après-midi et diffusé 5 jours plus tard à 2 heures du matin !

Sur le Net c’est l’interactivité par excellence et en temps réel. Qui dit interactivité dit aussi émotions instantanées, réactivités passionnelles et intimité.

Les WEB-TV ont toutes fermé pour n’avoir pas su surfer sur la vague et n’avoir pas su écouter les attentes des internautes. Mettre un forum c’est bien ! Demander à ses abonnés ce qu’ils aimeraient voir, écouter ou lire c’est également une bonne démarche. Mais ne pas en tenir compte ou partiellement cela ne pardonne pas sur le NET.

Il est rare que l’internaute soit fidèle à un seul site, un seul forum ou une seule liste de diffusion. Une mauvaise réputation se crée plus vite qu’une bonne audience. De plus l’internaute se sent solidaire des autres internautes car il se reconnaît dans l’autre. Et Internet reste un formidable marché aux sites interactifs

Pour l’instant internet reste le royaume des illustres inconnus, un endroit où ils ont le sentiment d’exister et de voir leurs talents reconnus, car ne l’oublions pas tout le monde a du talent, chacun à sa façon et grâce au Net nous pouvons tous avoir un public, « NOTRE PUBLIC »... D’où le mépris pour le classicisme des médias officiels et des Majors.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?