Accueil > Société > La Pratique de la PNL exclusivement par des psy

La Pratique de la PNL exclusivement par des psy

Le droit de savoir quoi ?

mercredi 25 janvier 2006, par Mireille-Caroline

En préambule nous vous citerons Henri Maler, nous n’aurions pu mieux dire : « "Critiquer les médias c’est d’abord exercer ce droit démocratique s’il en est : le droit d’informer. Mais informer sur quoi ? Tout simplement informer sur l’information. Car les grands médias dominants de masse et leurs tenanciers détiennent presque le monopole de l’information." Henri Maler, "La Critique des médias et ses enjeux démocratiques", in Médias, mensonges et démocratie...

Ce qui va suivre est le résultat d’une émission sur laquelle on est en droit de s’interroger ? Nous tenons à préciser que le témoin oculaire est détenteur d’un Master de COM., il peut donc prétendre à être journaliste, formateur en communication et revendiquer une certaine intelligence. Mais ce soir là ! Que s’est-il passé ? Est-ce l’émission qui a l’habitude de donner dans le genre « informations pour concierges », était-ce un dérapé inhabituel ? Ou bien le téléspectateur-informateur qui avait la tête ailleurs ?

Si les informations sont diffusées de telle manière qu’elles prêtent à confusion, on atteint vite des dérives de tous ordres. Il est aux alentours de 23h30 quand un SMS arrive : « Mimi, il va être interdit de faire de la PNL si on est pas psychologue et diplômé ! C’est ce qu’ils disent à la télé sur TF1 ! » Cette information interpelle !! Les sites de l’Assemblée Nationale et le Sénats ne faisaient pas état de ces choses, ces jours ci ??
Après une discussion téléphonique le témoin, dit avoir pris l’émission en cours, mais il est question d’une commission parlementaire. Question de répression des fraudes et de dérives sectaires, d’escroqueries et d’abus.

Dès le lendemain, après un tour d’horizon sur le site du Sénat, il apparaît qu’aucune commission d’enquête parlementaire ne soit en cours.
Du côté des enquêtes de l’Assemblée nationale, on trouve un sujet. Un rapport sur les sectes, mais datant de 1995. (Voir en annexe un résumé)

Sur les sectes que dit ce rapport ?

site de l’Assemblée Nationale

La réalité

Le terme « coaching » fait fureur auprès d’une certaine catégorie d’individus, en revanche la PNL sert dans quasi toutes les formations actuelles. Que ce soit dans les grandes écoles de CoM, les écoles de journalisme ou les formations ANPE.

Elle est d’abord et avant tout un outil qui sert à décrypter vos comportements sociaux et ceux des autres. . Certain ont pensé l’utiliser en tant que thérapie, ce qui est un non sens ? Quand on sait que la psycho en général ne fait plus recette… Qu’en final, la situation économique actuelle ne nous permet plus de pleurer sur les bobos faits par papa et maman, on s’interroge ! D’autant plus que ce procédé est lui-même un composé de divers travaux de scientifiques comme : A. Maslow, E. Perls, V. Satir, E. Berne, Pavlov, etc., pour ne citer qu’eux. C’est pourquoi on ne peut réellement pas faire de thérapie en profondeur avec cet outil.

Ce qui est vrai dans cette enquête diffusée sur TF1 c’est que les abus peuvent survenir. Un praticien peut comme dans tous corps de métiers allonger et prolonger vos besoins… A vous, d’être vigilant et de comparer les prix ! Plus c’est cher moins c’est sérieux ! Si les prix ne sont pas négociables ou adaptables, laissez tomber. Car c’est aussi un outil dont on peut ne vous en apprendre qu’une partie, il est modulable en fonction de vos besoins. Apprendre la mécanique de résolution des conflits ne nécessite pas 6 mois. Deux ou 3 jours tout au plus, et encore dans le cadre d’une formation en groupe…

De plus, la pratique des outils d’épanouissement personnel ou même leurs apprentissages ne peuvent pas être faits par des psychologues diplômés, puisque justement en France ces outils ne sont pas reconnu par l’élite de cette profession…. Savoir gérer les conflits familiaux, trouver les bonnes formules pour en atténuer l’impact, savoir se présenter à un entretien d’embauche, cela relève d’une utilité de premier ordre. Les services de proximité ne sont pas figés, se proposer de faire connaître les ficelles pour ne pas se faire refiler des idées idiotes ou adhérer à des mouvements peut s’avérer activité professionnelle tout à fait honorable, relevant du conseil. Les outils de communication relationnelle ne disent pas ce qu’il faut faire, mais prenez vous en charge. Changez-vous vous, ne cherchez pas à changer les autres !

En conclusion il y a émissions TV et émissions, praticiens du bien être et praticiens, journalistes et journalistes. Chacun à son degré d’honnêteté. La malhonnêteté intellectuelle des média (TV, radio, presse écrite) est quasi reconnue par l’ensemble des français. Un sondage informel sur France 5 donne l’idée que le public, qui s’exprime librement*, peut en avoir.

Ca va du  : « Les médias font en partie l’opinion publique, syndrome moutons de Panurge… » au « Le monde médiatique a montré à maintes reprises sa connexion directe avec le monde politique…. » en passant par des « Les médias font l’opinion pour moi c’est une certitude,j’irais même jusqu’à dire qu’ils la manipule ;quand nous voyons certains faits divers montés comme ils le sont » ou des « Depuis toujours on a utilisé les médias pour manipuler voire créer l’opinion.(…) Les journalistes étant des prescripteurs hors pairs sont utilisés logiquement par les lobbies. Pour leur crédibilité il est préférable qu’ils ne se sachent pas influencés. »
Ce que l’opinion veut...

De quoi ravir on s’en doute Aurore Belser l’enquêtrice pour l’émission « Le droit de savoir » !

PNL : programmation neuro linguistique

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?