Accueil > Amour > Rencontres et couples > Les amoureux

Les amoureux

Il y a mille façon de se faire la fête

vendredi 17 février 2006, par Mireille-Caroline

Sur mon forum le 14 février j’ai parlé de ce vieux marronnier pour les amoureux ! Ben c’est vrai qu’elle vient de loin cette fête. Hormis le fait que certains marchands d’amour modernisés proposent de quoi se donner l’illusion, j’explique qu’en fait l’être humain normalement constitué à besoin de donner de l’amour, plus que d’être aimé. En fin d’article je vous mettrais un extrait de mon forum. Mais, je sais une chose c’est qu’aux alentours du 14 février, il y en a qui s’aiment pour l’accouplement ! Tandis que de jeunes ringards crachent dans la soupe ! A quoi tient ce besoin de cracher sur l’amour ?

Pas question de refaire un énième historique sur l’origine du Valentin, Saint de son état. L’affaire est entendue, c’est l’église qui a guidé ses pas...
Mais, commerce ou pas, fête chrétienne ou non, le calendrier biologique des porteurs potentiels de grippe aviaire, sonne l’heure de l’accouplement ! Et croyez moi, à deux pattes et sans les ailes, eux ils s’envoient en l’air ! Que leur importe que le fleuriste fasse son beurre, que le marchand de chocolat ramasse des pépettes, que le restaurateur fasse salle comble, que le parfumeur sans mette plein la lampe ! Tout cela n’est pas leur affaire.

Quand la terre tourne sur son orbite et qu’elle fait des sourires au soleil, la volaille piaille sa joie de pouvoir aimer !

Mais voilà, l’humain et souvent les hommes sont de drôles de volatiles ! Si parmi eux certains sont touchés par une petite marque d’attention, d’autres mettent le paquet pour dégommer la Saint Valentin !

Vous avez plusieurs sortes de détracteurs.

Le pingre : Lui ça le mine de devoir mettre la main au porte monnaie. Tant qu’il s’agit de la coller au derrière de madame ça va, mais se délester de quelques sous… C’est le forcer à s’arracher le cœur tout seul ! S’il ne le fait pas, la Juliette de cœur va lui en tenir rigueur…

Le gros égoïste : Celui-là peut se fendre d’un cadeau ce jour là ! Mais en général chez lui ça tient plus du calcul que de la pensée sincère. Si sa moitié est un fait acquis, il oubliera tout bonnement ! Parce que pense t-on à faire un geste pour ces meubles le jour de la foire aux meubles ? Elle est là, ça lui suffit et ça doit lui suffire à elle !

Le déçu : Celui-là c’est le genre « Un jour je me suis pris un gros râteau avec la fille que j’aimais ! » Du coup tout ce qui parle d’amour, touche à l’amour, qui chante l’amour ça lui rappelle sa vieille douleur. Douleur qu’il cultive avec amour comme un cultivateur de cannabis. Alors dans cette fête, il voit la sanctification du commercial, des sentiments non partagés… Il hait l’amour ! Il oublie au milieu du torrent d’amertume qu’il va déverser, que Saint Valentin c’est fait trucider parque qu’il mariait des gens pour qu’ils fondent des familles. Que derrière cette fête des amoureux qui de nos jours tiennent plus des Lupercales romaines que d’une réalité pensée, se trouve un martyr chrétien qui pensait qu’à marier les hommes et les femmes. Et ce que dieu à uni, nul ne peut le désunir !

Le rancunier : Celui là s’est fait largué parce que justement à une Saint Valentin ! Il avait oublié le cadeau… Il a donc une dent envers cette fête. C’est un émotif.

Et puis vous avez l’homme normal, celui qui a la petite attention touchante. Il ne court pas les magasins pour acheter une babiole ou une gâterie, non il a le petit mot gentil, il écrit une petite carte pleine d’humour avec un gros plein de tendresse à l’intérieur. Celui là, c’est l’homme que toutes les femmes veulent. Sauf les intéressées ! Il est super mignon, il nous fait fondre, il nous fait craquer toute l’année, avec lui c’est Saint Valentin tous les jours !

C’est un homme simple et généreux dans l’âme, il aime que vous l’aimiez, mais il aime aussi vous aimer ! Alors, se dire bonne fête entre amoureux quand c’est avec un homme comme celui là, ça ne demande pas de dépenser des centaines de francs ou des dizaines d’euros. Il suffit ce jour là de se dire « Mon chéri, nous aussi on s’aime, c’est un peu notre fête ! » Tant pis pour le restaurateur, ses plats n’ont pas le goût de nos baisers. Pas de chance pour le chocolatier, les chocolats ont déjà été offerts. Pas de bol pour le fleuriste, notre fleur préférée c’est notre amour. Quant au parfumeur il ne vend pas l’odeur de nos corps enlacés….

Rangeons soigneusement les détracteurs de la St-valentin dans l’armoire jusqu’à l’an prochain ! Et donnons rendez-vous à certains d’entre eux pour le 8 mars. On va encore pouvoir rire de leurs apostrophes philosophico-merdico-dégueulantes. Les aigris, il n’y a pas mieux pour se distraire. C’est que parfois, ils arriveraient presque à nous convaincre. Voir nous tirer une larme. A moins que d’ici là ! Bobonne est cessée de faire la gueule parce qu’il a oublié de lui souhaiter la Saint-Valentin…

Ne vous y trompez pas, si demain sur le net, vous découvrez un article d’homme plein de bile. Dites-vous que quand un homme prend sa plume (juste sa plume, enfin…) deux jours après la fête, pour tartiner près de 6000 signes contre la dite fête, c’est qu’il a oublié de la souhaiter. Il n’avait pas jugé utile de se rappeler qu’il pouvait au moins en ce jour faire un geste ! Lui mitonner un petit plat à base d’amour ! Il pouvait lui dire bonne fête mon amour, la prendre dans ses bras et l’embrasser, il pouvait avoir tout simplement une attention, c’est rien, mais ce jour là ça prouve à sa copine qu’elle ne fait pas partie des meubles. Que l’ex amour est définitivement oublié, par exemple (clin d’œil). Il pouvait… oui mais, il a omis. Car autrement, il aurait écrit le fond de sa pensée le 13 voir le 14 février.


On a tous besoin de dire "je t’aime" on a tous besoin d’

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?