Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > Revue de presse internautique

Entre les Extrêmes mon coeur ne balance pas, je les trouve tous attendrissants de naïveté !

Revue de presse internautique

Il y a du flou artistique dans l’air

jeudi 26 juin 2003, par Mireille-Caroline

Afin de faire bon poids bonne mesure ou tout au moins de s’en approcher. La lecture d’un article sur le site de « l’Humanité » nous a conduit à la lecture d’un texte sur le site de « Catholique & Royaliste ». Pourquoi mettre en parallèle un quotidien de gauche et un site hors clivages d’après les adhérents ?

Dans « l’Humanité » - Combat Rock

Un article dédié aux groupes de OÏ, Punk et Hardcore engagés. Les noms des groupes cités en exemple se tiennent bien au-delà de la gauche traditionnelle : Brigada, RAF, Brixton, Cats.
Pour se faire une idée, il suffit de se rendre à leurs concerts. Les paroles sont assez significatives.
On est loin des combats pour les Droits de l’homme. La lutte principale de ces groupes et d’abord et avant tout contre le fascisme..
D’ailleurs on apprend dans l’article de Sébastien Homer que le « Pâtre patron du RASH, va organiser à travers la France des concerts en attendant le grand débat annuel « Antifascisme, anticapitalisme et musique » au prochain festival antifasciste à Genève.

Partant delà, direction via un site dit et se réclamant fasciste. D’où le parallèle entre ces deux entités qui au départ ne semblent pas se battre sur le même terrain.

Pour moi, qui fut condamné par les fascistes comme s’y connaissant autant en politique qu’en couture ou en mécanique auto. Ma recherche se porte sur qu’est-ce que le fascisme ? Je croyais bêtement qu’un facho était un être qui n’admettait pas que l’on pense autrement que lui. C’est vrai qu’à cette définition répondent un grand nombre de gens, de religions, d’ethnies et de groupements politique.

Ne voulant pas mourir idiote, j’ai voulu savoir à quoi ressemble le fascisme du troisième millénaire. Il faut dire que mon grand-père paternel a quitté l’Italie en 1928 pour cause d’opposition au régime fasciste de Mussolini. Pas de quoi se prévaloir de connaître cette idéologie. En tout cas, il a demandé et obtenu sa nationalité française. Depuis, il y a eu mélange de sang entre ces deux nations. Je suis génétiquement parlant une coquillette, à moitié macaroni (pâtes italiennes) et nouille (pâte française). Je suis super bien dans ma peau ! Heureuse de me savoir Lombarde/Suisse par mon grand-père et Lorraine/bretonne par ma mère. Je préfère vivre en France, car elle a comme capitale Paris. Je ne me sens aucun point commun avec les italiens..
La fameuse loi du sang aurait-elle ses limites ?

A la recherche de la connaissance je suis retournée sur le site des fachos.

Sur « Catholique & royaliste »

Un article sur la cause identitaire.
Qu’y apprend-on ? Tout d’abord qu’il est question d’être identitaire. Entendez attaché à son identité ethnique. Qu’un gouvernement ne fait pas une Nation. Car, il est soumis à des pressions (lobbying) Et que tout en faisant pression ces groupes en contre partie lui apporte leurs soutiens.

Après suit un développement sur l’articulation de la « cause identitaire » Ce contre quoi luttent les identitaires. Un chapitre qui ne manque de faire sourire : « La salissure/réécriture de tout ce qui concerne notre passé » Bien sur l’auteur fait un forcing : « Tout identitaire doit faire l’effort d’apprendre l’histoire de sa Nation et de trier le vraisemblable du faux.. » Puis, il cite la moitié du XXè siècle comme exemple. NB/1*
Un passage sur le féminisme, entendez les militantes : Elles sont déclarées ennemis de la Nation et seront exclues quand le temps des identitaires sera venu !

Vient ensuite la bible de l’identitaire selon l’auteur : « Tout identitaire à un moment ou un autre a rêvé au moins une fois d’une Grande Révolution… La plupart de nos contemporains ne sont pas encore prêts à nous témoigner ce soutient. Donc :"le premier d’un devoir d’un nationaliste blanc où qu’il soit n’est pas de se préparer à la prise de pouvoir, mais de conserver et renforcer sa pureté dans un monde dont la corruption ira en augmentant.."

Viennent les actions envisagées sous un « axe théorique »
Un autre passage fort drôle. Où il est écrit que chacun doit mettre à profit ses talents propres, il y est cité comme talent celui de receleur ?
Puis engagement envers les camarades identitaires à éviter de faire quoique ce soit d’illégal de façon à rester discret. Quelques conseils de dialectique à l’usage des pourvoyeurs de propagande. Utiliser le langage pouvant être compris de l’otoctone. On ne parle pas de Nation, mais de liberté collective. NB/2*
Le truc consiste à défaut de vous convertir à l’identitarisme, de vous neutraliser de manière à ce que vous ne puissiez les contrer sans faire preuve de mauvaise foi. NB/3* . Un peu comme la crème à cafard.

Suivez la logique : Un cafard ingère cette crème, puis retourne chez les siens où il meurt. Les cafards mangent leurs morts.. Donc après avoir mangé le mort, les autres meurent aussi et ainsi de suite jusqu’à la huitième génération..

On va encore me dire ou m’écrire que de par mes idées personnelles, je préfère les Gauchistes (ceux qui écrivent des chansons engagées) mais avouez qu’après avoir lu les 7 pages sur la cause Identitaire, il y a de quoi philosopher, discutailler et polémiquer. Dans leur logique ça tient la route. Seulement, il y a trop de failles, trop de mauvaise foi !

Reconnaissons-leurs cependant qu’ils ont toutes les chances de parvenir à charmer Mimile le pilier de bar. Sauf que Mimile n’est pas fiable, sitôt déçu il s’en ira opter pour le camp adverse. Quant aux autres la masse des antipolitiques, pas les apos, ceux-ci ont la fâcheuse manie de penser par eux-même. Ils sont atteints d’une allergie congénitale, ils ne supportent plus les discours politiques pas plus que les prises de têtes des politisés. Ils ont compris (à une petite majorité) que le système était basé sur la consommation. Ils se savent courtisés, flattés par ceux qui ont mis en place la société de consommation. Ils savent que maintenant, ils ont le pouvoir, et n’ont pas envie de le perdre. Alors, oui, ils écouteront pour le plaisir de décortiquer un nouveau système d’asservissement, oui, ils reconnaîtront qu’il y a des trucs valables, non, ils ne porteront pas la bonne parole. Car à la fin de la prise tête, il y a de forte chance qu’ils aient tout mélangé puisque au départ, ils ont un à priori d’envergure, ils sont allergiques à la politique politicienne qu’elle soit révolutionnaire, UMpiste, socialiste communiste, FNiste, extrèmiste anarchiste ou identitaire, etc.. Tant qu’il se trouvera en ce bas monde des humains pour croire qu’il suffit de pondre des statuts, des règles pour faire que la vie soit plus facile à vivre. Il y aura de plus en plus d’humains pour s’en détourner.

Pourquoi croire que vous allez réussir là où tant d’autres se sont cassés la figure ?

Alors que Brigada, RAF, etc. continuent sur leur lancée avec leurs chansons engagées contre le fascisme, que les Identitaires continuent avec leurs receleurs, écrivains, etc., leur crise d’identité et leur lutte anti « Loi du Marché »
Mais que ces deux extrêmes prennent conscience que ce n’est pas avec des discours aussi tranchés qu’ils emmèneront derrière eux les seuls capables de leur apporter une crédibilité. Nous refusons cette crédibilité aux partis officiels actuels, ce n’est pas pour l’accorder à ceux qui travaillent sur des bases identiques. Ce que vous nous proposez jeunes-gens n’est autre que la continuité dans le changement.

NB/1* : Obligation de connaître l’histoire de son pays. Ok ! Pourquoi les identitaires s’arrêtent à la moitié du XXè siècle ? Nos pays, notre vielle Europe a une histoire qui remonte aux mythologies : Celtique, Scandinave, Germanique, Hellénique… Après viennent les épopées écrites, celles des grandes migrations et/ou invasions. Pourquoi Jeune-homme dans votre exposé n’y faites-vous pas référence ? Vos longues études auraient-elles étaient trop courtes pour vous permettre de vous pencher sur les racines (fondements) de ce qui ont fait l’Europe et votre Pays ? Auriez-vous peur de trouver des gènes incompatibles avec ce que vous voulez être ? Croyez-vous qu’à l’heure d’élargir l’Europe à des pays qui ne sont pas Européens géographiquement, le soucis de vos contemporains réside dans la fameuse deuxième guerre mondiale et les hypothétiques mensonges dont vous seul semblez en connaître la réalité ? A ce propos, relisez les archives du procès de Nuremberg ! Vous verrez si les coupables renient ce que vous dites, vous être faux..

NB/2* Collectivisme, pas plus que Nation ne nous rendent sensibles. Je ne sais pas ? Essayez avec honnêteté ! Encore que gestion serait plus appropriée. Un gouvernement gère un pays ou un ensemble des gens demeurant sur le même territoire. N’oubliez pas de préciser des lois humaines naturelles comme : « On prend une dizaine d’individus, on leur donne le même apport de départ, on les laisse évoluer une bonne dizaine d’années, et on fait le bilan.. A la sortie nous trouverons des ruinés, des très riches et des dans la moyenne » Dans votre laïus vous ne tenez pas compte du comportement humain naturel. Vous omettez le besoin de se faire valoir, l’hypocrisie, la félonie, le mensonge, la tricherie, la dépression morale, etc.. En un mot vous rêvez tout debout ! Bien que vos théories n’aient rien d’alléchantes.

NB/3* Contrez vos adversaires de façon à ce qu’ils ne puissent vous détracter qu’en faisant preuve de mauvaise foi. Sincèrement là, il n’y a que la foi qui vous sauve mon cher. Votre exposé est jalonné de mauvaise foi justement. C’est pour cette raison qu’il n’est pas crédible. Il est certains que ceux qui vous combattent ne prendront pas le temps d’éplucher la philosophie de la théorie identitaire. Prenez votre diatribe sur le féminisme ! Vous rejetez les mouvements féministes. Je ne vous donne pas tort, elles m’énervent aussi. Plus bas vous vous dites pour un traitement juste de la femme. C’est quoi ça ?
J’ignore comment pensent la majorité de mes consœurs, femmes, mais je sais que la seule manière d’obtenir justice en tant que femme face à des hommes « goujats » est de leur en mettre « plein la gueule » suivant une expression en vigueur sur votre site. Et les nanas qui militent chez vous ne font pas preuve de plus de discernement intellectuel que celles qui militent aux « chiennent de garde ». Le pouvoir ne se quémande pas, il se prend ! Qu’aurai-je en tant que femme, à faire de votre congratulation parce que j’adhère à votre mouvement ? RIEN, ça s’appelle du paternalisme, mon vieux votre truc, heu ! Pardon de la démagogie..
Dites-vous mon petit bonhomme qu’il y a sur Terre des gens qui sont fait pour commander et d’autres pour obéir. Et cela sans distinction de sexe ! Nous ne pouvons pas tous faire partie de la race des battants.
Je conclue donc que d’après mon mode de vie, mes idées, ma façon de mener ma barque, je suis d’après vous « Une femme se conduisant comme un homme et par conséquent une "DEGENEREE ".
J’assume ! Moi, je connais l’histoire de l’Europe et bien avant la seconde guerre mondiale. Rappelez-vous qu’il a toujours existé des peuples où les femmes assuraient le gouvernement de leurs peuples.. Elles n’en étaient pas moins femmes. Si vous en doutez, allez à la bibliothèque, plongez-vous dans l’Antiquité, ça vous fera le plus grand bien. Et dites merci à votre mère de vous avoir permis de vivre pour nous pondre votre exposé relèguant la femme à une subordination à l’autorité qui ne peut-être que masculine.. Savez-vous qu’à la Révolution Française une femme est allée à l’échafaud pour avoir voulu s’exprimer. Son principe était : « Puisque qu’une femme à le droit de monter à l’échafaud, elle a le droit de monter à la Tribune.. » Voir la vie d’Olympe de Gouje

Conclusion, après avoir lu les paroles des chansons antifascistes, après avoir lu et analysé le long exposé d’un fasciste, je ne sais toujours pas avec plus de précisions ce qu’est le fascisme de nos jours ? Et vous ?

Les sites sources :
Le jounal de L’Hmanité : http://www.humanite.presse.fr/journal/2003-06-20/2003-06-20-374278

La cause Identitaire en sep pages : http://www.catholique-et-royaliste.org/

A titre exceptionnel je citerai Bouddha :
"Ainsi, aux habitants d’un village, les Kalâmâqui l’interrogèrent sur ce qu’il fallait croire et ce qu’il ne fallait pas croire, le Bouddha répondit : "Ne prenez pas pour vrai tout ce qu’on vous dit, même si ces paroles viennent de votre maître. Ne prenez pas pour vrai tout ce qui est écrit, même si ces écritures viennent d’hommes sages. Ne prenez pas pour justes toutes les traditions, les rumeurs, les déductions, les analogies de toutes sortes. Mais lorsque vous savez par vous-mêmes que certaines choses sont fausses et mauvaises, alors renoncez-y. Et lorsque par vous-mêmes vous savez que certaines choses sont bonnes et vraies, alors acceptez-les et suivez-les". "

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?