Accueil > A écouter > Ecoutez les émissions littéraires en rediffusion > Les Mots dits littéraires 2

Les Mots dits littéraires 2

Les auteurs atypiques

mercredi 15 mars 2006, par Mireille-Caroline

BONJOUR à Toutes et tous Aujourd’hui nous allons effleurer 2 auteurs particuliers ! POUR ECOUTER cliquez sur le LOGO de ZMR http://spip.chacun-ses-gouts.levillage.org/rubrique.php3?id_rubrique=40 ZMR

EN EFFET :

Prochainement une émission sera consacrée aux auteurs atypiques.

Qu’est-ce qu’un auteur atypique, me demanderez-vous ?

Ce sont pour ma part des personnes qui écrivent comme nous tous, mais ils ont choisi un mode d’indépendance un peu différents que les autoédités.
-  Soit ils manquent de moyens financiers et optent pour la cyber édition via un site personnel.
-  Soit comme Robert, ils fabriquent la totalité des livres, ne confiant que le massicotage et l’encollage à un professionnel.

Dans un cas l’un pourra amortir l’investissement en matériel grâce à la vente de ses ouvrages et dans le second cas l’autre aura la chance de se faire connaître via Internet.

Qu’est-ce qui pousse les auteurs à écrire en final ?

C’est une question à laquelle j’aimerai avoir quelques réponses d’écrivains en général.

J’entends par en général, toute personne qui écrit, que se soit sur le net, en indépendant, à compte d’auteur ou édité et même ceux qui camouflent leur manuscrit au fond d’un tiroir.

Fabien étudiant en fac de droit si mes renseignements sont exacts, n’a pas les moyens de s’auto éditer, ni ceux de faire fabriquer X exemplaires de tapuscrits à expédier vers les grands de l’édition. Alors comme il maîtrise un peu le Net, il a créé un site pour son ouvrage. Une pièce dont l’intrigue se déroule dans une banque sur fond de braquage. Si le départ est un hold-up, il met l’accent sur les comportements humains… Qu’est-ce qui pousse le jeune Fabien à observer ses congénères ?

Robert Letan, c’est du grand art. Après un premier roman envoyé à une maison d’édition qui lui demandait 8 mois d’attente pour la réponse, il se fait imprimer. C’était il y a plus de 25 ans il avoue que cela lui a coûté cher. « Malgré tout Je n’en veux pas aux éditeurs pour l’avoir rejeté » sont ces propres mots, au contraire, il espère même que ces derniers n’ont pas lu son « Azemmour et Mazagan » Car quelques années plus tard il reprend son roman et le remanie, sans l’aide de conseils littéraires, et là ! Il a la satisfaction de recevoir des témoignages de félicitations de lecteurs.

Donc dans notre prochain
MOTS DITS LITTERAIRES nous vous parlerons de Fabien et de Robert en attendant nous vous quittons en musique sur le superbe live de Roy et Homer des musiciens autoédités, eux aussi

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?