Accueil > Amour > Rencontres et couples > Ma femme me trompe.

Ma femme me trompe.

Tromperies aoûtiennes et estivales

mercredi 16 août 2006, par Mireille-Caroline

Nous sommes en droit de nous demander si le mois d’août ne génèrerait pas davantage de tromperies ? Est-ce dû au fait que les couples prennent leurs vacances séparément ajouté au farniente et la détente ? Nous n’en savons rien ? Toujours est-il qu’en août sur le Net les liens les plus consultés sont ceux qui parlent de cocufiage !

En préambule, ce qui a attiré mon attention sur le sujet, c’est un de mes articles intitulé « Je l’ai trompé dois-je lui dire ? », il fait parti des plus consultés chaque jour !

Promenons-nous sur le Net

Promenons-nous sur le Net pendant que l’autre (notre amour) n’y est pas. Mais, au fait où se trouve l’élu(e) du cœur ?

Tout le problème est là ! D’après les différents témoignages sur les nombreux forums, l’autre laisse planer un doute. Et comme par hasard, ça tombe au mois d’août. De là à conclure arbitrairement que c’est ce mois qui est propice, il n’y a qu’un pas que j’ai franchi sans l’ombre d’un remord.

N’étant pas sexologue, ni spécialiste du couple, je peux m’autoriser des extrapolations et des erreurs. Quoique…. Le mois d’août semble un cimetière pour l’amour !

Pourtant, c’est au mois de juillet que l’audience a été la plus forte sur « SOS COCU », ça ne s’invente pas, c’est sur le Net. Ce site est le portail d’une association d’aide aux victimes de l’adultère. Il existe même une cellule de soutien des cocus. Notez toutefois que pendant l’été le site est au repos.

Cependant, le Nouvel Obs interviewait Jared Diamond (auteur du Troisième chimpanzé) sur l’infidélité humaine le 19 août 1999. Nous laisserons Doctissimo de côté, car c’est toute l’année que sur ses forums, il est question de tromperies. En revanche, tapez « Je suis cocu » dans Google et ensuite cliquez sur actualité, et vous avez une pleine page d’articles à consulter.

Une émission TV qui s’appelle « l’île de la tentation » passe en été, à noter que les internautes l’ont rebaptisé l’île des cocus ! Comme par hasard… c’est au mois d’août que l’on en parle le plus sur le Net !

Alors, à quoi tient cette paranoïa du cocufiage en plein été ?

La tentation en chiffres

Quelques éléments de pistes, certains couples ne partent pas en vacances ensembles. Pour d’autres, c’est la période estivale qui donne des idées. On a entendu parler de messieurs qui partaient faire les dernières emplettes pour le voyage et qui n’étaient pas revenus… Après enquête, ils se portaient comme des charmes et n’avaient pas eu le cran de dire à la dame qu’ils souhaitaient d’autres vacances.
Tandis que dans les immeubles et pavillons, c’est aussi la période où madame supportant mal la chaleur en profite pour retourner chez sa maman.

Pour les chiffres, les dernières statistiques sur le sujet ne sont pas récentes, aussi nous ne vous fournirons pas de réelles données. En moyenne les hommes et les femmes trompent autant. On avance qu’avant 45 ans les hommes folâtrent plus que les femmes. Passée le cap de la quarantaine ce serait plutôt l’inverse, ces dames courent et ces messieurs regardent la télévision.

Seulement au mois d’août l’âge ne fait rien à l’affaire. Toutes les catégories semblent touchées, une sorte de sinistrose aoûtienne dans les couples. Ca copule, mais pas forcément avec la personne attitrée…

En 2004, « L’écho des savanes » commandait à l’ifop (institut français de l’opinion publique) la réalisation d’un sondage concernant « l’infidélité des femmes en vacances ». Comme c’est un magazine plutôt masculin on comprendra que seul le comportement des femmes les intéressait.
Mais, si la femme trompe ! Ce n’est pas forcément avec des hommes célibataires…
La tromperie féminine de l’été en chiffres d’après ce sondage, l’enquête portant sur 410 femmes entre 18 et 39 ans.
- Elles sont 35 % à se laisser aller l’été contre 1% en hivers. 58% trompent à n’importe quelle saison. 12% ne se prononcent pas et 9% jurent qu’elles sont fidèles.

Beau et con à la fois

Si elles avouent qu’elles sont infidèles, en revanche c’est au conditionnel qu’elles répondent pour dire avec quel type d’homme. Avantage aux comiques, même si pas intellos. Dieu que les femmes doivent s’ennuyer en couple !
44% choisiraient un rigolo même moche, ni intello. 19% avec un beau même un peu con (en français dans le texte). 13% préfèreraient un intellectuel même un peu moche. 16% sont des irréductibles de la fidélité et 8% restent neutres.

Elles sont beaucoup moins conditionnelles sur l’endroit ! Sans parler des envies pressantes dans les lieux d’aisances.
67% choisissent la plage. 22% dans la mer. 4% s’égarent dans le lit de sa femme. 3% s’ébattent dans les toilettes des restaurants. 4% ne savent pas où.

La passade
Amour de vacances, ces tromperies sont de l’ordre du coup de canif dans le contrat. Peu en profiteront pour changer de partenaire.
Pour 58% ça durera ce que dure les vacances. 19% juste pour une nuit. 18% pour la vie. 4% ne se prononcent pas.

L’été est donc bien propice au marivaudage. Intimement lié aux vacances, ces périodes de repos intellectuel sont favorables aux débordements. Même si le restant de l’année saint Cocu est honoré. N’oubliez pas que sur les femmes qui trompent 99% ne se font jamais prendre !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?