Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > Je t’aime, moi non plus !

Je t’aime, moi non plus !

« Effroyable imposture » et médias accusateurs

samedi 12 juillet 2003, par Mireille-Caroline

L’article « y’a un début à tout » a suscité bien des réactions. J’ai donc reçu des informations qui si elles ne sont pas de la plus grande importance, présentent un intérêt non négligeable. Une célébrité de l’extrême droite (dont je terrai le nom) c’est même transformée en informateur pour la circonstance. Par voie d’E-mail ce monsieur m’a fourni des pistes que j’appellerai « people » en introduction il me dit : « Les choses sont plus compliquées que vous le pensez » J’ai investigué sur le Net et jugez par vous-même, force nous est de reconnaître qu’il a raison. Piste de départ le fameux « réseau Voltaire » grâce auquel j’avais eu des informations pour mon article sur les hommes politiques.

Réseau Voltaire

Bien que discriminé par Fabrice Trochet rédacteur sur le site legraindesable.com, le Réseau Voltaire reste une source d’informations fiables du fait que presque toutes les données y sont vérifiables.

Thierry Meyssan est le Président de cette association.
Qui est-il ?
D’après certain, il est décrit comme « cet ancien séminariste », d’après la maison d’édition Carnot, il a fait Sciences Politiques, a animé une association internationale de défense des libertés individuelles, est devenu journaliste d’investigations, puis expert à la C.S.C.E*, il a aussi occupé la fonction de rédacteur en chef au mensuel « Maintenant »

Mais, Thierry Meyssan, c’est aussi l’auteur, très controversé par les médias officiels (journaux et TV), de « L’effroyable imposture - Aucun avion ne s’est écrasé sur le Pentagone »
Ce livre dès sa sortie a divisé la France en deux camps, les médias officielles (contre) et le lectorat de ces même journaux, puisque nous sommes nombreux à être persuadé que Meyssan dit vrai ! Décidément les journaux officiels n’ont plus le crédit d’antan !

Dans une interview accordée à Serge Scotto du site E-terview du 23/05/2002, Thierry révèle que sa vie a changé à cause des campagnes d’insulte et diffamatoires des grands journaux. A tel point qu’il envisageait de poursuivre en justice : Le Monde, Libération, Marianne, etc. L’a t-il fait ?

Rien n’est moins sûr ! Un article sur le site « Le grain de sable » titre : Meyssan : l’effroyable imposteur ?
D’après le rédacteur Fabrice Trochet, Thierry Meyssan partagerait avec l’extrême droite une haine anti-américaine. Ce rédacteur va même jusqu’à suggérer que Thierry aurait trouvé son inspiration sur le site « dgse.org » dont Stéphane Jah alias Sébastien Janvier est l’administrateur.
Problème, mon meilleur informateur, m’indique que Thierry Meyssan aurait écrit son livre avec l’aide du Commandant Bunel  ?

Ce qui fait que nous sommes face à deux sources d’informations qui se contredisent.

Peu importe où Thierry prends ses sources, après tout un vieux dicton nous apprend : « Qu’il vaut mieux s’adresser au Bon Dieu qu’à ses saints ». Et pour avoir des informations sur ce qui se fait à Droite, vaut mieux aller pécher sur les sites de droite. Le plus important reste malgré tout que si les théories avancées ne peuvent être toutes vérifiées, elles ne sont pas réellement démenties. En particulier les fameuses photos sur lesquelles ironise Fabrice Trochet. Ce même monsieur qui a dû constater depuis longtemps que la haine anti-américaine n’est le seul fait de l’extrême droite, que les français en grande majorité ne portent pas dans le cœur l’Amérique. En effet, entre Bourgogne/pain blanc et Coca/hamburger, la France a choisi :
« Pinard et baguette ! »

Sur la piste des Moïcans

Premier de cordée le Commandant Bunel

Divers sites Internet nous apprennent que cet ex militaire a été dénoncé par l’OTAN pour fait de trahison pendant les conflits en ex Yougoslavie.
« Condamné pour trahison au profit des Serbes » (Express en ligne 08/05/2003)
Dégradé et mis à la retraite, il a dû purger deux ans de prison à la Santé. Depuis son départ de l’armée française, il a collaboré épisodiquement a la revue « Montségur » (le site Francecourtoise.info)

France courtoise étant administrée comme chacun sait par Serge de Beketch.
Néanmoins, nul part on ne trouve d’écrits confirmant l’aide qu’il aurait fourni à Thierry Meyssan pour la rédaction de son livre « L’effroyable imposture » ?

En revanche toujours dans l’article d’Eric Pelletier sur l’Express en ligne (08/05/2003) on apprend que Pierre Henri Bunel s’est présenté à la gendarmerie de Conflans (Yvelines) le 17 janvier 2003 pour déposer une plainte assez particulière : « il aurait fait l’objet d’une tentative d’approche des services secrets iraniens. L’une de ses connaissances Stéphane Jah lui aurait mis le marché en main... » La DST déjà au courant, confirme et le parquet de Versailles ouvre une information judiciaire pour « provocation à la trahison et intelligence avec une puissance étrangère »
Stéphane Jah se retrouve incarcéré à la prison de Bois d’Arcy pour espionnage.
Notre ex commandant peut continuer à goûter aux joies de la retraite (payée) cette fois-ci, il ne s’est pas fait avoir.

De mon côté, je reste sur ma faim. D’après mon informateur, Monsieur Bunel collabore à la rédaction d’articles dans « Le Libre journal de la France Courtoise » de Serge de Beketch. Sur le site je ne suis parvenue qu’à trouver trois noms de rédacteurs : Saint-plaix, François Brigneau et Claude Timmerman. Mais aucun Bunel ? ? Encore une information qui ne se vérifie pas !

Peu importe, il est fréquent que par intérêts communs des personnes n’ayant pas d’affinités se refilent des tuyaux.

Janvier Sébastien, l’espion aux pattes de velours

Si ce nom de famille rappel le film « La traversée de Paris » il révèle l’identité d’un monsieur qui fait beaucoup parler de lui. A l’instar du chat dans le film de Disney, il laisse des traces de pattes partout où il passe.

Dans l’Express en ligne du 08/05/2003, Eric Pelletier croit nous apprendre que Janvier est un pseudonyme et qu’il serait l’un des animateurs du site "dgse.org". Que cet ancien chauffeur de direction aurait « le patriotisme exacerbé » et qu’il se passionne de façon dévorante pour les renseignements policiers et militaires. Eric Pelletier termine son article en indiquant que ce serait sur son site que se serait développé l’implication de la C.I.A dans les attentats du 11 septembre 2001 aux States.

Un drôle de patriote qui serait jeté dans les geôles de France pour trahison ? Vous êtes certain d’avoir voulu écrire ceci Eric Pelletier ? Il faudrait savoir : Traître ou patriote ? C’est vrai que vous écrivez pour un journal officiel.. Ce n’est pas de votre faute.

Quant à Fabrice Trochet du site « le grain de sable » lui, il nous révèle qu’au salon du livre (sans doute 2002 ?) Stéphane Jah alias Janvier, tenait la caisse du stand des éditions Carnot. Qu’écrit Fabrice Trochet sur Janvier : « hurluberlu réputé pour ses inclinations droitières, administrateur du site non officiel des services secrets français. Il proclame que ses informations ont très longtemps inspiré le livre de Thierry Meyssan. »

Dans cet article de Fabrice Trochet, un nouveau nom apparaît aux côtés de ceux de Meyssan et de Jah, c’est celui d’Emmanuel Ratier administrateur officiel de "Faits & Documents", cité également par mon informateur.

Faits & documents - la Lettre d’informations confidentielles d’Emmanuel Ratier mais cela c’est une autre histoire !

Nous aborderons plus tard « Faits & Documents » et Emmanuel Ratier qui semble bien connaître Serge de Beketch (qui serait Comte). Dans l’immédiat, mon informateur me faisait remarquer qu’en politique et en matière de journalisme politique « Les choses étaient bien plus compliquées que je le pensais ». Il m’écrit aussi que Thierry Meyssan s’était longuement servi de la revue d’Emmanuel ratier « Faits & Documents » Revue qui aurait fait un portrait au vitriol de Meyssan (lettre N°7 ?)
Contactons Thierry Meyssan, ce serait passionnant d’avoir son point de vue, après tout, il est le centre de cet article.
A suivre....

Le 18 août 2003

J’ai reçu une réponse du réseau Voltaire signée Thrierry Meyssan. N’ayant pas obtenu de lui la permission de la diffuser, je me permet néanmoins de vous apporter un début de réponse. Maintenant est-ce Monsieur Meyssan qui m’a répondu ou un collaborateur ? Avec Internet on ne peut jamais savoir.

En substance la réponse dit ceci :

- IL n’a jamais était séminariste, il a juste fait ses universitaires à l’Institut supérieur de théologie (catholique).

- Ses plaintes en diffamations sont toujours en cours de jugements.

- Il connait Stéphane Jah, comme tous les journalistes qui travaillent sur les questions de renseignement et, comme tous ses confrères, il était abonné à sa liste de diffusion.

- IL récuse l’étiquette anti-Américaine.

- Le Commandant Bunel ne l’a pas aidé dans la rédaction de son livre, il a eu juste le temps de confirmer les aspects techniques puisqu’il s’est retrouvé emprisonné. Tous deux ont le même éditeur ce qui explique qu’ils se soient rencontrés.

- IL souligne que l’accusation de "collusion avec l’extrême droite US est stupide"

- IL déclare avoir écrit son livre seul, en s’appuyant sur une équipe de collaborateurs qui avait pour mission précise de faire des recherches bien déterminées à l’étranger.

J’aurais préféré vous mettre sa réponse au complet plutôt que dans faire un résumé. Mais en l’absence d’autorisation...
Je me borne à vous faire part de son témoignage.

*C.S.C.E Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe.

Illustration : Logo du site :
effroyable-imposture.net/


Pr

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?