Accueil > Société > La nétiquette

La nétiquette

Quézako ?

mercredi 3 décembre 2008, par Mireille-Caroline

Il y a encore quelques années, disons cinq ans, la nétiquette était respectée par la majorité des internautes. Mais depuis la démocratisation du Web, la lutte contre la fracture numérique, engendrant l’arrivée massive des Bidochon sur le Net, la nétiquette, tout le monde s’en branle ! Les anciens surfeurs souffrent en silence, car lorsqu’ils abordent le sujet, ils se font rabrouer. Néanmoins, certains écrits sur le Net sont détestables à regarder du fait qu’ils ne respectent pas les US et coutumes du Web. Ces US et coutumes dont parle précisément la « nétiquette ». Mais, au fait la nétiquette, c’est quoi ?

Il y a encore quelques années

La nétiquette en théorie

C’est un ensemble de codes sociaux écrit mis en forme, et mis en place pour échanger rationnellement et virtuellement entre individus dématérialisés. Déjà cette première phrase, enfreint la règle, elle contient plus de 10 mots.

Revenons à notre code de savoir vivre sur le Net. Car, en final, il s’agit bien d’un savoir vivre. Sur le site USENET, on apprend que la nétiquette est la traduction française : « du RFC 1855 Netiquette Guidelines d’ octobre 1995. Traduction réalisée par Jean-Pierre Kuypers » Nous pouvons déjà formuler l’hypothèse que la nétiquette à plus de dix ans..

Cette norme contient plusieurs chapitres :

Il faut savoir que dès 2001 en France un tribunal validait l’utilisation de cette dernière. Pour arriver au dit tribunal, il faut avoir pris des libertés avec des objets sensibles comme : le nom respect de l’anonymat, la diffusion d’un mail sans l’autorisation du propriétaire du mail, avoir fait du spamming, etc.

2.0 Communication de un à un
- 2.1 Directives des utilisateurs
- 2.1.1 Pour le courrier
- 2.1.2 Pour le Talk
- 2.2 Directives administratives

3.0 Communication de un à plusieurs
- 3.1 Directives de l’utilisateur
- 3.1.1 Règles générales pour les listes de diffusion et les journaux électroniques
- 3.1.2 Règles pour les listes de diffusion de courrier
- 3.1.3 Directives pour NetNews
- 3.2 Directives administratives
- 3.2.1 Généralités
- 3.2.2 Mailing listes
- 3.2.3 NetNews
- 3.3 Directives pour le modérateur
- 3.3.1 Directives générales

4.0 Services d’information
- 4.1 Directives des utilisateurs
- 4.1.1 Directives générales
- 4.1.2 Directives concernant les services interactifs "temps réel" (MUDs MOOs IRC)
- 4.2 Directives administratives
- 4.2.1 Directives générales

5.0 Bibliographie

6.0 A propos de la Sécurité

7.0 Adresse de l’auteur

Pour connaître en détail la Nétiquette rendez-vous sur le site de l’association des fournisseurs d’accès, AFA :

http://www.afa-france.com/netiquette.html

Des points importants au sujet des mails, qui démontrent bien que les internautes se fichent du tiers comme du quart de savoir vivre virtuel :

L’envoi de chaîne, le transfert d’un mail, le copyright, Lors d’un envoi sur une liste de diffusion, pensez à mettre les destinataires en copie cachée afin que leur adresse mail ne soient pas dévoilée à tout le monde. Surtout pour ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d’embêter le monde avec les chaînes.

Il est déjà désagréable de recevoir un courrier inutile comme une chaîne, si en plus des tas de gens (que vous ne connaissez pas) découvrent votre adresse, la colère monte d’un cran.

Expliquer et expliciter par le détail tous les chapitres de la nétiquette serait trop long à lire. C’est pourquoi, cet article ne vous parlera que des règles de communication entre internautes.

L’internaute nouveau, il a moins de dix années de pratique Internet, souvent à peine cinq. Il s’est lancé à corps perdu sur le Net grâce à l’ADSL et aux tarifs attractifs. Il découvre que c’est chouette de communiquer avec plein de monde d’un bout à l’autre de la planète. Il utilise tout, les Messenger, les forums, les blogs, les mails. Il est content !

Ceux qui le lisent un peu moins.

A quoi reconnaît-on un novice ?

Il écrit en lettre capitale d’imprimerie (majuscules), il ne sait pas que sur le Net, ça correspond à crier, HURLER ! Il met du gras et plein de couleurs tant il est persuadé que ce qu’il dit est important. Un peu comme Mimile le pilier de bistrot qui braille pour être certain qu’on l’écoute.

Sur un forum, il répond systématiquement à tous les post, tant est si bien qu’on ne voit que lui sur le forum.

Le novice internaute est comme le Bidochon à la plage, il en fait tellement qu’il prend toute la place et que soit il se fait rappeler à l’ordre par les autres utilisateurs, soit il finit par être le seul à fréquenter le lieu. Les autres ayant décampés vers des cieux plus calmes.

Pour faire bon poids, bonne mesure, sachez que nous avons tous débuté un jour sur Internet, et que nous avons tous fait ces erreurs. Il y a un temps pour tout. On ne peut être novice du Web ad vitam æternam. Les utilisateurs confirmés fréquentent moins les forums que jadis, pour cause... Ils se sont rendus compte que c’était chronophage (ça bouffe du temps) et qu’au final ça n’apportait pas spécialement grand-chose.

De plus dans certain pays le Net devient une grosse galerie marchande, ce qui enlève de l’attrait à son utilisation. La communication avec les autres atteint ses limites d’intérêt. Les vieux routards du Net, sélectionnent une ou deux communautés d’internautes avec qui ils partagent des points communs et basta ! S’ils n’ont rien à dire, ils ne parlent pas, comme dans le réel, on n’a pas toujours envie de parler.

Alors si vous êtes débutants, soyez tolérants. On ne répond pas à vos post ? Peut-être que les autres ont une coupure d’accès, une impossibilité liée à leur vie ou que le sujet ne les inspire pas. Nous n’avons pas tous les mêmes goûts.

En attendant, pensez à éviter de crier et d’hurler sur le Net et ne transmettez plus de chaînes, ce sera déjà un bon début pour ne plus passer pour un débutant.