Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > A propos des grèves

A propos des grèves

dimanche 24 octobre 2010, par Mireille-Caroline

En écoutant une des séances de questions des députés à l’Assemblée sur la chaîne LCP, on entend des commentaires et des politiciens scandalisés. Sont-ils vraiment scandalisés ? Les mots ne sont-ils pas trop forts. A vouloir en faire trop ou manier la langue de bois, la crédibilité des auteurs reste t-elle intacte ?

Un ministre répondant à un député au sujet des grèves actuelles et surtout concernant la distrubution de carburant, disait ceci, entre autre :
"Il est anormal qu’à la veille des vacances de la Toussaint qu’une profession prenne en otage une partie des français !"

Il y a matière à analyse. Sur le fond et sur la forme.

La forme : Peut-on comparer la prise d’otage d’Ingrid Betancourt à une grève qui va forcément mécontenter certains ?

Le politiquement correcte fait faire de sacrés écarts de langage. Toutes les personnes ayant été réellement otages auraient sans doute préférées faire face à une grève, dont l’issue est rarement dramatique.

Surtout ces grèves-ci, on ne peut pas partir en vacances, c’est grave ça ! Et toutes les personnes qui n’ont plus de quoi partir et/ou pas les moyens d’avoir une voiture ? Se sentent-ils pris en otage ?

Sur le fond : Il est clair que tous ceux qui ne partiront pas faute de carburant vont être mécontents. C’est sûr aussi que parmi les grévistes et ceux qui les soutiennent s’ils ne partent pas, ça peut être l’occasion de continuer les manifestations contre la réforme des retraites.

Et c’est peut être là que le bas blesse ce député. En effet, les médias nous disent que le gouvernement compte sur les vacances de la toussaint pour pouvoir faire passer cette loi.
Si les français en congés ne partent pas, ils vont avoir du temps libre pour grossir les manifestations.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?