Accueil > Société > Les recruteurs sur Pôle Emploi

Les recruteurs sur Pôle Emploi

Les pièges à éviter

jeudi 29 décembre 2011, par Mireille-Caroline

Les temps sont durs, Pôle Emploi est débordé et du coup sur le site de recherche d’emploi on trouve tout et n’importe quoi… Entre les annonces qui exigent que vous ayez un véhicule, celles dont les emails sont Hotmail, Yahoo, Gmail, bref des gratuits, vous trouvez les annonces farfelues qui exigent des compétences « couteaux suisses » avec des diplômes type BAC +4 ou +5 pour le salaire mirobolant du SMIG horaire. Cherchez l’erreur !

Tranches de vie

Inscrite depuis 2006 à Pôle Emploi, une allocataire témoigne que le fait n’est pas nouveau. Des personnes peux scrupuleuses passaient déjà des annonces farfelues à cette époque. «  Recherchons vendeurs/vendeuses pour tenir une boutique de remplissage de cartouche d’encre ». L’allocataire postule et dès le lendemain reçoit dans sa boite mail, non pas un rendez-vous en vue d’une future embauche, mais une proposition pour faire de la publicité gratuite pour la boutique…

Une autre postule pour donner des cours de bureautique à des seniors, le contrat de travail de 10 pages est un recueil d’escroquerie. Avant de former, elle devra prospecter 10h et trouver les clients, puis les transmettre au responsable. Par ailleurs elle doit s’ouvrir un agenda sur Google, afin que son prétendu responsable puisse prendre connaissance de ses disponibilités. Ce qui l’a fait tiquer, c’est le fait que cette entreprise possédait un site Internet avec un menu pour formateurs. Pourquoi ne pas installer un module agenda dans l’espace formateur ?

Une autre rencontre une responsable de service qui lui avait demandé de venir avec des exemples de tableurs mis au point par elle. L’embauche ne se fait pas bien évidemment et la responsable a gardé les documents. Sans doute manquait-elle de compétences et par ce moyen en a profiter pour pomper les idées de la candidate.

Version 2011 apparait une nouveauté : Véhicule exigé

Depuis quand les chercheurs d’emploi sont-ils assez riches pour entretenir une voiture et se l’acheter ?

Autre nouveauté : les recruteurs n’ont plus de bureau et vous proposent de vous rencontrer sur Skype ou dans un café.

Très bien et en cas de non paiement du travail effectué on fait comment pour récupérer son salaire ?

Pièges

-  Ne pas répondre aux adresses mail gratuites. Si une entreprise ne peut pas investir dans un nom de domaine à 6,90€/an quelle confiance peut-on lui accorder ?
-  Répondre aux annonces exigeant un véhicule, que vous n’en possédez pas, mais que vous avez un « Pass Navigo ». C’est à eux de payer les frais de déplacement pas à vous qui n’avez pas les moyens.
-  Les contrats de travail intermittent à durée indéterminée (ça existe depuis 2008) faites la première mission et mettait toute de suite un terme à votre période d’essai(démissionnez). Si vous ne le faites pas vous aurez de graves soucis financiers avec Pôle Emploi. Lisez très attentivement vos contrats de travail, plus deux pages c’est louche »
-  Les entreprises de votre région qui sont prêtes à vous proposer du travail mais ne souhaitent pas vous rencontrer… à fuir.

Recommandations

Toujours enquêter sur le Net. Si l’entreprise possède un site visitez-le à fond. Consultez les rubriques :

-  Qui sommes-nous
-  Les membres de l’équipe
-  Les partenaires
-  Les activités

Vous aurez ainsi l’impression d’avoir visiter l’entreprise et vous, vous serez forgé une idée sur le fait que vous pouvez ou non vous projeter dans cette entreprise.

C’est la crise certes, mais pas la peine de se transformer en pigeon !

Comment en est-on arrivé là ?

Bonne question ! Simple depuis 2005 la crise est là. Du moins celle de l’emploi. Qui dit crise dit profiteurs. Depuis que le gouvernement a mis en compétition Pôle Emploi avec d’autres organismes pouvant s’occuper des chercheurs d’emploi, la situation a empirée et le chômeur est amené à faire du slalom.

Ce qui fait qu’aujourd’hui sur le site de Pôle Emploi vous trouvez en majorité d’entreprises respectables et des particuliers qui sont sincères, mais attention dans le lot vous trouver le contraire aussi.

Faites-le test, tentez de vous inscrire comme employeur sur Pôle Emploi. Type travail à domicile ou recherche de professeur à domicile, etc.

Et puis si vous êtes tombé sur une annonce qui n’en ai pas une in fine, signalez-la à Pôle Emploi, sur le sujet ils sont très réactifs.

Une autre fois je vous parlerai de ces salons de l’emploi qui servent à tout sauf à recruter…