Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > Les intentions de vote de Mélenchon

Les intentions de vote de Mélenchon

Quand les journalistes et politiciens n’ont rien compris

jeudi 27 avril 2017, par Mireille-Caroline

Je sais bien que les politiciens de mon avis ils n’en ont pas grand-chose à faire. Cependant, hier je suis restée sur LCP à partir de 17h00 jusqu’à 21h00 et les représentants des partis éliminés n’ont rien compris de nos attentes.

Certes les journalistes les ont poussé à la faute, mais quand même… Si nous sommes capables d’analyser, nous les gens du peuple et de faire savoir à la classe politique que trop c’est trop. Les politiciens doivent être capables comme le font les écologistes de ne pas tomber dans ce piège grossier : « Que pensez vous du fait que Mélenchon n’ait pas donner de consignes de vote ? ».

Le décor étant posé, il est temps d’expliquer aux lecteurs ce qui m’a mis en colère. Depuis dimanche soir 22 heures, le point le plus important pour les journalistes est que Monsieur Mélenchon refuse de donner des consignes de vote.

Il a raison. Nos voix ne lui appartiennent pas. Nous voterons ce que nous voulons dimanche 7 mai. Entre la guerre civile qui arrivera ou une révolution type mai 68 qui a toutes les chances de se produire.
Pour les 20% d’électeurs de Jean-Luc le choix se situe à ce niveau. Les deux candidats restant vont nous mener à la catastrophe.

Je ne suis pas une adhérente du parti des Insoumis, depuis des années je vote Mélenchon au 1er tour pour toutes les élections où il se présente. C’est l’homme et ses discours qui me conviennent. Bien que cette année Monsieur Poutou c’est démarqué lors de la grande confrontation entre tous les candidats.

Il a mis en avant les affaires politiques dont deux des candidats sont impliqués. Mais comme on dit : « devant l’urne on vote utile ». Et Monsieur Mélenchon reste un candidat qui avait un programme nous l’avons vu lors du débats à cinq.
Ce soir là, Monsieur Macron nous faisait des phrases creuses, Madame Marine était dans son leitmotiv vieux de vingt ans (elle a juste changé le mot étrangers par émigrés) les seuls à avoir débattus sur un programmes étaient Mélenchon, Hamon et Fillon. Et qui sort en tête de peu (disons-le) au premier tour les plus mauvais.

Depuis Macron a construit un programme, Marine à relooké son image, mais on ne peut pas leur accorder notre confiance.

Conclusion Monsieur Mélenchon a raison de ne pas donner des intentions de vote, et il a encore plus raison de ne pas dire pour qui il votera. Le 7 mai nous voterons à bulletins secrets.

Quant à moi je voterai….. Plus on avance, plus j’écoute les politiciens des autres partis que les insoumis, moins je sais quel sera mon vote ou mon abstention. Qu’on arrête de casser du sucre sur le dos de Monsieur Mélenchon et je retrouverai mon pouvoir de réflexion.