Accueil > Coup de déprime et coup gueule > Les vélos de Paris

Les vélos de Paris

On peut penser que dans toutes les villes c’est pareil

vendredi 11 octobre 2019, par Mireille-Caroline

Il y a ceux qui les utilise avec leur lot d’exigences et d’intransigeances (pour être polie), et il y a ceux qui les subissent. Parmi ces derniers on trouve les automobilistes qui doivent faire face aux comportements dangereux des 2 roues et malheureusement les piétons victimes sous différents aspects des vélos et trottinettes.

Les vélos après avoir envahis nos trottoirs pour rouler dessus, se garer etc... Ont obtenus de la Marie de Paris des parkings à vélos, des pistes cyclables et même un véritable non sens pour les piétons face à ses dangers publics le droit de rouler en sens inverse de la circulation.

Qu’est-ce qui est gênant dans le comportement des cyclistes ?

  • Les feux. Les cyclistes s’arrêtent très rarement au feu rouge.
  • Sens inverse de la circulation Comme les cyclistes se croient tout permis ils foncent et tant pis si un piéton traverse. Ils sont capables de" l’engueuler" et de le klaxonner comme si ils n’étaient pas tenus de respecter le code la route qui dit :

    Le piéton est prioritaire et un conducteur doit être maître de son véhicule...

  • Les pistes cyclables si le piéton a le malheur de traverser la piste cyclable même dans les clous et voir au feu rouge, il se fait klaxonner à qui mieux-mieux Car les utilisateurs de vélos n’ont pas de frein, mais un klaxonne.

Et si le piéton ose marcher sur la piste, alors là le diable est lâché.....

Madame HIDALGO quand allez-vous mettre de l’ordre et rendre de l’espace aux piétons en mettant des amendes à ces cyclistes qui outre le fait d’être des dangers publiques, sont des conducteurs mal-embouchés qui se prennent pour les rois du monde ????