Accueil > Coup de déprime et coup gueule > Ras le bol > Les jeunes femmes de 20/25 ans

Les jeunes femmes de 20/25 ans

L’héroïne du jour Mandragor

mercredi 13 novembre 2019, par Mireille-Caroline

Elles se croient émancipées, se revendiquent féministes. Et se mettent à faire des crises de nerfs et d’hystéries dès que cela ne va pas dans leur sens.
Elles veulent mener grande vie et accessoirement se faire entretenir comme les cocottes de la belle époque, mais refusent d’être dominées. Bref ! tout en contradiction et pire que la génération précédente "Jamais sans mon psy" ou "J’ai mal à mon papa et ma maman" Elles flinguent pour le plaisir leur relation de couple.

Comme le titre de la rubrique l’indique, je vous écris mes ras le bols.

Nous allons parler des jeunes femmes de 20/25 ans. En particulier de Mandagor

L’art et la manière de rater sa vie de couple.
Ce genre de petites nanas veulent vivre en couple, mais ne supportent pas les contraintes y afférentes.
Elles se répandent sur les réseaux sociaux où comme chacun le sait se trouve la vraie vie.

Si, si la vraie, celle où l’on peut prendre un pseudo, où l’on reçoit 50 significations minimum de messages par jour.
Là où l’on consulte des avocats gratuits ou des personnes qui se disent avocats... Bonjour les bons conseils. :-)

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs


Le virtuel comporte des risques et bien fait pour ceux à qui il arrive des mésaventures.

Rien n’est plus dangereux qu’Internet.

Quand elle est certaine que sa vie de couple c’est de la daube, notre charmante nana se fait faire un gosse.
Histoire de bien coincé ce sale type avec lequel elle vit. Sans penser une seconde à ce qu’implique l’acte de devenir parent.