Accueil > HISTOIRE > Versions amusantes > Les Vinils

Les Vinils

Victimes de la surpopulation

samedi 23 août 2003, par Mireille-Caroline

Il y a très longtemps. Bien avant que Jésus n’ait l’idée de venir au monde, vivait en Scandinavie un peuple très fort et très courageux, les Vinils ou Winniles. Hors, en temps de paix, ils faisaient des enfants. Le baby boum vinilien qui s’ensuivit obligea le Roi de l’époque à préconiser des mesures d’urgence. Qu’elles étaient-elles ? Et que va t-il en découler pour l’avenir de l’Europe ?

Le Roi Winnile
Nous sommes en Scandinavie quelque part entre la Norvège et le Danemark vers 250 ap. JC. Le Roi se trouve confronté à un grave problème démographique. Son pays est en temps de paix et son peuple, de braves guerriers, pour s’occuper fait l’amour.
La pilule n’existant pas, le Roi apprend la naissance de plein de petits Vinils. Ajoutez à cela qu’ils ont eu un été pourri, les réserves de l’hiver sont déjà entamées.
Le Roi malheureux réunit la population pour leur expliquer la situation et les met en demeure de prendre une décision. Ils vont avoir le choix :

"Peuple Vinils, l’heure est grave ! Je vous ai réunis aujourd’hui pour vous avertir que nous courons un grand danger. Suite à l’été calamiteux que nous avons eu, suite aux multiples naissances que nous avons enregistré. Je suis obligé de vous prévenir que nous n’aurons pas de quoi tous vous nourrir cet hiver. Il va vous falloir trancher entre deux solutions. Soit, nous exterminons un tiers de la population. Soit un tiers s’exile. Vous avez une semaine pour me remettre votre décision."

On tire à la courte paille pour déterminer le tiers. C’est Gambara, la magicienne, qui est chargée de transmettre la réponse au Roi.

Une magicienne en pays scandinave est un personnage très haut placé. Même les Rois suivent ses conseils, car elle est l’intermédiaire entre les Dieux et les hommes. Ses sentences sont craintes et ses décisions écoutées et suivies.

La semaine écoulée, Gambara se rend chez son Altesse royale et lui fait part de la décision prise en commun avec le peuple. L’exile a été décidé. Les Vinils seront conduits et dirigés par les deux fils de la magicienne, Ago (ou Ayo) et Ibor. (ou Ybor)

L’exode

Après avoir traversé la Mer, les Vinils installent leur campement en territoire barbare. Les Vandales voyant d’un mauvais oeil l’arrivée de ces réfugiés, décident de faire sus à l’envahisseur. Les chefs Vandales, Ambri et Assi leur réclament un lourd tribu et exigent l’hommage. Ago et Ibor se refusent à devenir les vassaux de ces barbares et préfèrent combattre. La veille du combat il est décrété que la bataille s’engagera dès l’aube.

C’était l’époque où les dieux parlaient encore aux hommes

Les Vinils et les Vandales avaient les mêmes Dieux. Les barbares fins stratèges avaient déjà contacté Woden (Godan le Dieu des dieux) celui-ci leur promet la victoire à condition qu’ils soient sur le champ de bataille le lendemain au lever du soleil : « Les premiers que je verrai à mon réveil auront la victoire à l’issu du combat. »

De son côté Gambara n’est pas restée les bras ballants, elle s’est entretenue avec Freya (Fréa), la femme de Woden. Entre nana on se comprend toujours mieux. Et Freya explique à Gambara ce qu’il conviendra de faire : " Dis aux femmes de ton peuple d’être présentent aux côtés de leurs hommes demain avant le lever du soleil. Puis elles détacheront leurs cheveux et les noueront sous le menton, de manière à faire croire à des barbes. Pour que les Vandales les prennent pour des hommes."

La magicienne remercie la Grande Déesse Mère et donne les ordres nécessaires pour que tout soit en fait dans ce sens. Pendant la nuit la femme de Woden, tourne le lit de ce dernier, de façon à ce que les premiers guerriers qu’il apercevra à son réveil, soient ceux du peuple de Gambara. Dès potron-minet Freya s’éveille avant son époux voit que les femmes Vinils sont à leurs postes de combats. Elle réveille son mari ! Woden les yeux dans le potage aperçoit sur Terre une troupe de barbus : "Qui sont ses longues barbes, Chérie ?"
"Mamour, ce sont ceux qui doivent affronter les Vandales, mais comme tu viens de les baptiser, tu ne peux pas les laisser tomber ! Ce sont un peu tes enfants maintenant."

Woden très amoureux sa femme donne la victoire aux Longues barbes (Longobeards en Scandinave). Les Vinils vainqueurs décident de porter ce nom.

C’est ainsi qu’un nouveau peuple (future Nation) venait de se créer, aujourd’hui on les appelle toujours les LOMBARDS. Si les échanges verbaux avec les dieux font partis de la légende. L’épisode des cheveux noués, sous le mentons pour faire croire à des barbes, a réellement existé. Ce sont sans doute les chefs Vandales qui se sont écriés ; Qui sont ses longues barbes ?
Quelques siècles plus tard ils émigreront vers l’embouchure de l’Elbe, remonteront son cours et traverseront l’Europe en passant par l’Europe de l’Est. C’est pourquoi beaucoup d’encyclopédies disent qu’ils viennent d’Europe Centrale. Mais en réalité, ils viennent de Scandinavie, voir du Jutland.

Les Lombards ne sont pas un peuple Germain, comme beaucoup l’écrivent ou alors, les Germains sont d’anciens Scandinaves. Ce qui est plus probable.. Les Lombards italiens ont longtemps conservé leurs traditions ancestrales qui prouvent bien leurs origines. A savoir : la société se divise en trois classes ; les guerriers hommes libres ayant tous les droits (ou presque) ; les semis libres, les paysans qui ne peuvent exercer le métier des armes ; les esclaves sans aucuns droits. On retrouve les trois classes ou races de la mythologie scandinaves. Le droit lombard a duré très longtemps, ce n’est qu’à l’unification de l’Italie qu’il a disparut dans les textes...

Illustration : du site Fantasmagories

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?