Accueil > Société > Mettez du piment dans votre vie

Mettez du piment dans votre vie

Commande spéciale pour « Toi magazine » en septembre 2002

samedi 18 octobre 2003, par Mireille-Caroline

Nous sommes toutes les mêmes que nous soyons « Working-Girl, Maman poule ou Célibatante convaincue, nous attendons encore le Prince charmant. Prise entre le complexe de Cendrillon et le désir de se réaliser par le boulot, notre existence n’est que contradiction. Pourtant, quelle est celle qui n’a pas révé d’avoir une vie d’aventurière ou d’être l’héroïne d’un amour passionné ou grande défendresse d’une noble cause ? Aujourd’hui tout est possible, il suffit de le vouloir et d’abandonner quelques archétypes déssuets.

Nous n’avons pas les mêmes buts à 25, 35 et 45 ans, notre point commun à toutes les contes de fées. Devenues des grandes filles, rangeons au placard toutes ses niaiseries qui nous ont bercé. Le Prince charmant n’existe pas, qu’on se le dise. La parité rend suspecte toute femme voulant se faire passer pour une victime. Dites, halte à la victimisation, cessez de compter sur vos compagnons à deux pattes pour vous venir en aide. Vous êtes plus forte qu’eux, vous ne le saviez pas ?

La vie dont vous êtes l’Héroïne

- La femme de 25 ans plonge la tête dans sa carrière professionnelle, son objectif : Poste à responsabilités et gros revenus. Sa vie sentimentale est vide ou manque curieusement de piquant. Il n’y a pas que le travail dans la vie. C’est donc sur les distractions que lui laisse son temps libre qu’elle va devoir compter pour se fabriquer des souvenirs pour ses vieux jours.
Le sport aide à conserver la compétitivité professionnelle. Ce n’est peut-être pas la bonne solution. Il vaut mieux opérer une coupure radicale. Les assiociations à but non lucratif sont toujours à la recherche de bénévoles. Vous avez le choix : Aider les enfants à faire leurs devoirs - Rendre visite aux personnes âgées - Devenir membre de la SPA pour aider les toutous et minous en détresse etc. Il y a de très beaux jeunes gens cultivés qui participent à ce genre d’action.
Les adresses des associations sont fournies par les Mairies.

- A 35 ans la working-girl est devenue maman. Entre les conflits de voisinage et ceux avec le coprs enseignant, grâce à ses chers bambins, elle est à limite de la crise de nerf. Si vos enfants ont plus de 6 ans et moins de 12 ans, inscrivez les chez les « Eclaireurs de France » ils sont laïques. L’avantage, l’été ils partent en camp pendant trois semaines et toute l’année vous pouvez vous en débarrasser un week-end sur deux. Pris en charge le samedi et le dimanche, c’est du temps libre pour vous occuper de vous. N’en profitez pas pour faire le grand ménage. Au contraire, organisez-vous un diner en amoureux avec Monsieur, n’oubliez pas la chambre d’hotel. Elle a un petit parfum d’interdit. Le réceptionniste vous prendra pour un couple illicite. N’est-ce pas piquant d’avoir l’impression de transgresser ? Vous êtes Maman célibataire, c’est le moment de faire la fête. Sortez, allez danser, c’est bien le diable si vous ne vous faites pas draguer. Vous n’êtes pas obliger d’adopter les âmes en peine. Dans tous les cas, faites-vous belle ! Ne lésinez pas : broching, maquillage et même tenue olé-olé pour les plus exibitionnistes.

- La quarantaine est là ! Quinze années de luttes diverses et acharnées contre les enfants, les collègues, les chefs, les enseignants, les voisins, l’administration et le mari qui n’arrête pas de dire que son travail est plus fatiguant que le vôtre. Ca suffit, vous avez assez donné. Chacun pour soi et dieu pour tous. Vous pouvez refaire le monde en militant pour les grandes causes. Vos enfants sont assez grands pour s’occuper d’eux. Le conjoint est adulte, s’il ne s’en sort pas, c’est son problème. Au boulot même schéma, laissez les plus jeunes se défoncer à la tâche, vous n’avez plus rien à vous prouver. Si les grandes causes ne vous branchent pas. Retournez l’école, cours du soir ou à distance, il y a un panel de formations où vous trouverez votre bonheur.
Célibatante testez les hommes plus jeunes, entre 25/30 ans ils sont du type hussards et ne risquent pas de vous demander en mariage. Pas de remords, les femmes de leurs âges les trouvent immatures et vous vous allez rigoler, dieu qu’ils sont naïfs, c’est un vrai régal.. Votre quarantaine vous confère une supériorité, même s’ils tentent de vous impressionner. Vous êtes belle, dynamique, votre humour et votre esprit leur en imposent, c’est pour cela qu’ils vous draguent ou se laissent dévergonder.

Pour toutes, soyez l’héroïne de votre vie, rappelez-vous vos rêves d’antan quand vous étiez : Jeanne d’Arc, Calimity Jane, Xéna la princesse guerrière, Louise Michel, etc. Mais, oubliez la Belle au bois dormant, Blanche-Neige, Peau d’âne, leurs princes charmants se sont vite transformés en crapauds une fois épousées.

Vous êtes mariée, et la routine vous donne l’impression que la vie est un long fleuve tranquile. Ne perdez pas votre temps libre à faire reluire toute la maison. Laissez tomber le plumeau et la bombe plizz. Votre mari s’en sortira aussi bien que vous, sinon mieux. Et puis quelle distraction de le voir se battre avec son chiffon à poussière et sa serpillère. Surtout, ne lui dites pas : « Chéri, tu t’y prends mal. » Il serait capable de vous refiler le bébé. Sérieusement, posez-vous la question qu’est-ce qui vous émoustillerez le plus ? Avoir une activité hors boulot et maison ? Vous occuper de vous physiquement et intellectuellement ? Imaginez tout le temps libre que vous aurez quand vous cesserez de faire le ménage..

Si la vie de couple ne vous a pas encore séduit, est-ce une raison pour passer votre temps à jouer la working-Girl ? Ne croyez pas que votre Boss vous en sera reconnaissant. Plus vous en ferez, plus il trouvera cela normal. Habillement, commencez par classer vos priorités au boulot, et quittez plus tôt votre lieu de travail. Après le travail que faire ? Tentez Internet, pas les sites de rencontres,
Encore que.. Il y a beaucoup de communautés aux projets participatifs. Un excellent tremplin pour réimaginer sa vie. A travers les échanges sur les forums, vous allez vous découvrir ou redécouvrir des vieux projets. Il est bien rare qu’à l’âge adulte on fasse ce que l’on avait rêvé étant enfant. Internet est souvent le révélateur de ces rêves d’adolescents. Mais, il ne faut pas hésiter à participer aux rencontres de groupes. Elles ont lieu en général dans un café, donc sans danger.

Enfin, vous êtes une célibatante, libre de toutes attaches. Pour vous, mettre du piment dans votre vie serait peut-être de tenter une fois l’aventure à deux ? Un jour ou l’autre vous allez bien tomber amoureuse, ça nous arrive à toutes. C’est souvent génial un amour et puis dites-vous que le rythme trépidant de la vie actuelle, ne vous tiendra pas si longtemps emprisoné..

Reste une formule qui a fait ses preuves valables pour toutes : Les sorties entre filles. Plus vous serez nombreuses meilleure sera la soirée. Emotions, rigolades, fou-rires et bons souvenirs garantis. C’est dingue, ce que l’on peut inventer comme bétises quand on se retrouve entre nanas. En général les serveurs font « Ouf ! » Quand nous passons la porte du resto. Une dizaine de femmes réunis, ça met de l’ambiance là où elles passent. Les hommes qui ont assité à ce genre de réunion s’en souviennent..

Mireille-Caroline De Ambroggi alias Jeanne-Lucienne Duchemin

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?