Accueil > Mieux vaut en rire > Les concierges (9) et (10)

Les concierges (9) et (10)

bissextile, ça se discute suivi de ça jacte chez les bignoles

dimanche 7 mars 2004, par Mireille-Caroline

Quand c’est une ann√©e bissextile, √ßa augure des bouleversements. Du moins c’est ce dont est persuad√© Zeig Omard. En plus le 29 tombe un dimanche... Zeig √ 11 heures est devant la porte de son immeuble. Ca se l√®ve pas t√īt dans le quartier. " :D) Avertissement de la r√©daction, certains propos ou phrases compl√®tes ont √©t√© trouv√©s sur des forums Internet, et nous avons oubli√© o√Ļ et qui les avait √©crit !!! Aussi nous nous en excusons aupr√®s des auteurs. Qu’ils n’h√©sitent pas √ se signaler √ la r√©dactionn qui inscrira imm√©diatement leur identit√© et ce afin de ne pas les spolier des leurs propri√©t√©s intellectuelles ! √ partir du N¬°10"

"- Bonjour Monsieur !

"- Bonjour, il fait frisquet, vous ne trouvez pas ?

"- Plut√īt, heureusement d√®s mercredi √ßa va se radoucir. Nous allons avoir 12¬°.

"- Comme vous dites, dites-moi, vous ne partez en week-end ?

"- Non, aujourd’hui je bosse.

"- Un dimanche ?

"- H√© oui ! C’est inventaire √ mon taf.

"- Le 29 f√©vrier ?

"- Ben oui ! Chez nous c’est le dernier dimanche de f√©vrier.

"- Pas de chance. C’est ce que je dis toujours les ann√©es bissextiles, c’est pas la joie.

"- Ha ! Nous sommes une ann√©e bissextile ?

"- Forc√©ment puisque nous sommes le 29 !

"- C’est pas tous les ans aussi.

"- Non, seulement tous les quatre ans.

"- Je ne crois pas, en 2000 nous n’avons pas eu de 29 f√©vrier.

"- Ho que si !

"- Mais non, tous les quatre ans ce n’est pas forc√©ment une ann√©e bissextile.

"- Tiens donc. C’est nouveau !

"- Je vous assure, j’ai entendu cela sur une radio.

"- Faut pas croire tout ce qu’ils disent dans les m√©dias. Ils nous prennent pour des ...

"- Si vous le dites, j’y vais.

"- Bon courage !

En apart√© :
" Encore un qui n’a pas invent√© le fil √ couper le beurre ! "

"- Bonjour Omard, √ßa va comme vous voulez ?

"- Pas mal et vous m’ame Tadzi ?

"- Mon mari est rentré tard cette nuit, je suis un peu fatiguée.

"- C’est parque c’est le 29 f√©vrier, tiens donc !

"- Ha !

"- Ben oui, tout le monde c’est √ßa les ann√©es bissextiles c’est comme la lune rousse ou les corbeaux, √ßa porte malheur le 29 f√©vrier.

"- A toute la terre ?

"- Presque !

"- Ho lala ! Vous avez de dr√īles de superstitions, vous alors !

"- C’est une r√©alit√© m’ame Tadzi, une r√©alit√©, pas une superstition.

"- Ben moi √ßa me porte bonheur les 29 f√©vrier. Ca me rallonge la vie d’un jour. J’y vais je sors cette apr√®s-midi. Bon app√©tit Omard.

En apart√© :
" Ha les bonnes femmes, y’a vraiment rien a en tirer et √ßa revendique la l√©galit√© ! Mon pied au cul, oui ! Y doit pas se marrer tous les jours le Tadzi avec une conne pareille. Je comprends qu’il fasse la route, le cocu ! Bon je vais bouffer ! "

*******************
10

Le lundi est un jour difficile, m√™me chez les concierges. Ils reprennent leur train-train. Les locataires vont travailler, √ la fac ou acheter le journal pour trouver du travail. Les rentiers, √ßa existe encore √ Paris descendent acheter le Monde, l’Herald tribune ou encore Le Figaro pour son compl√©ment sur l’√©conomie. La vie du pays en d√©pend ! En cette p√©riode de campagne √©lectorale, les esprits s’√©chauffent.

"- Bonjour monsieur Calv√®re vous allez au 20, voir si le plombier est √ pied d’Ň“uvre.

"- A 8h30 du matin ? Plus tard en d√©but d’apr√®s-midi le plombier. Pour l’instant je vais acheter la Tribune et Le Monde, histoire de me tenir au courant.

"- Ha ! Vous ne regardez pas le journal t√©l√©vis√© ?

"- Mon cher, j’ai pass√© l’√Ęge de regarder les images pour comprendre. J’ai besoin de texte. Les JT ne nous donnent pas suffisamment de d√©tails.

La Tadzi sort le balai √ la main.

"- Salut Omard !

"- Bonjour, c’√©tait bien ce salon. Vous avez bien vu ?

"- Rien du tout, il s’est termin√© le 21 f√©vrier. Nous avions une semaine de retard.

"- Ha ! Mince alors, j’aurai pas ma boule, moi qui m’appr√™tais √ m’abonner au c√Ęble.

¬« - Il vous reste toujours les v√ītres. En les massant vous arriverez peut-√™tre √ lire votre destin ? Et puis de vos boules √ l’antennes, il n’y a pas loin...

¬« - Madame fait de l’humour grivois ! m’sieur Tadzi s’est montr√© √ la hauteur ou c’est la venue du plombier qui vous rend lyrique ?

¬« - Non, c’est l’ouverture du salon de l’agriculture. Avec toute cette viande sur pattes et cornues, forc√©ment √ßa donne le sourire. Pas √ vous ?

¬« - Les charolaises ou les savoyardes me laissent froid. Vous allez aller au concert des ¬« t√™te raides ¬ » ce soir ?

"- J’y suis d√©j√ all√©e, quand on a vu avec Marie-Th√© que c’√©tait foutu pour le salon parapsy, nous avons prix le PC est hop ! Porte de Versailles. Meuh meuh ! Fait la vache. Les vaches font meuh meuh !

"- J’vous parle pas de √ßa, je vous parle du concert des ¬« T√™te raides ¬ » avec leur tube ¬« KO social ¬ » au Z√©nith.

"¬« - Ben, ils √©taient pas toute la semaine derni√®re au Bataclan ?

"- Faut croire que √ßa leur √ pas suffit ! Ils vont faire une grande manife avec les intermittents, les r√©form√©s des h√īpitaux, les anti Sarkozy, ceux qui veulent pas des lois Perben, bref tous les r√Ęleurs de France.

"- Ecoutez c’est normal, avec tous ces gens qui veulent du r√©pressif, il faut lutter pour conserver nos acquis sociaux. Le gourvenement nous oblige √ nous interroger sur la libert√© d’expression face √ la mont√©e des communautarismes, des corporatismes et √ une radicalisation terrible de notre soci√©t√©.

¬« - Je vais vous dire m’ame Tadzi, bonjour Aldaric bien dormi ? Nous causions politique sociale avec ma voisine.

¬« - Bonjour tout le monde. Vous parliez et vous √™tes d’accord ?

¬« ¬« - Tu sais m’ame Tadzi elle n’est pas m√©chante, mais elle croit encore que les gauchistes vont changer le monde.

¬« ¬ » - Chacun ses croyances, mais c’est marrant. Hier en m’endormant, j’ai eu une petite r√©flexion.

¬« - Une petite ? Pas √©tonnant que vous soyez encore √ l’√©cole √ votre √Ęge.

¬« - Pardon ?

¬« - Rien c’√©tait une petite r√©flexion.

"- Madame fait de l’humour ! Je vois... Donc Omard, je me suis demand√© qui parmis les ennemis de l’identit√© europ√©enne sont r√©cup√©rables. C’est √ dire lesquels sont susceptibles de changer de camp et rejoindre le vrai combat ? Cat√©gorie 1 : les allog√®nes culturellement et ethniquement diff√©rents, donc √ expulser pas r√©cup√©rables. Cat√©gorie 2 : Les gauchistes convaincus, gens qui, m√™me s’ils √©taient s√ »rs que l’identit√© europ√©enne va se perdre n’en ont rien √ battre. Rien ne peut les faire changer d’avis, donc : les enfermer √ßa co√ »te cher, les liquider, possible... Les expulser avec leurs copains allog√®nes, pourquoi pas, pas r√©cup√©rables. Cat√©gorie 3 : Les manipul√©s, tous ceux qui sont contre nous car d√©sinform√©s. Mais qui changeraient d’avis en connaissant la r√©alit√©. Le plus t√īt sera le mieux. Donc, √ convaincre, r√©cup√©rables."

"- Votre typologie Aldaric est simple, mais difficilement applicable dans la mesure o√Ļ les gens de la deuxi√®mecat√©gorie pourraient souvent appartenir √ la troisi√®me.

¬« - Madame Tadzi, je m’explique bien souvent les manipul√©s se r√©duisent en fait √ des gens qui r√©citent leur ¬« vad√©m√©comme ¬ » antiraciste. Partant de l√ , ils comprennent que le choc des cultures n’est pas qu’un concept intellectuel : Ils choisissent de dire que le choc des cultures n’est qu’une √©tape vers le bonheur universel.

¬« - Nous reprendrons cela plus tard, j’ai du boulot, mais sachez jeune-homme que la censure s’infiltre partout, jusque dans les esprits et cela sert 2 objectifs. 1 l√©gitimer la censure √ tout va, ce qui met s√©rieusement √ mal le principe fondamental de notre R√©publique : la libert√© d’expression . 2 d√©tourner l’attention publique pendant qu’√ l’Assembl√©e nationale sont vot√©es les lois sur la d√©centralisation qui nous promettent une bonne gueule de bois au r√©veil... mais ce sera trop tard. Bon j’y vais, ciao.

¬« - Elle s’y croit la concierge d’√ c√īt√© ?

¬« - Elle est un peu givr√©e, elle se prend pour Eva P√©ronne √ ses heures perdues. La passionaria du balai et de la chiffonnette.

¬« - C’est pas une f√©ministe ?

¬« - non, la f√©ministe c’est la m√®re Michu.

¬« - Quoi la vieille bien roul√©e ?

¬« - Une dure √ cuire celle-l√ , il n’y a que le minet qui cr√®che dans l’immeuble de la Tadzi qui la fasse se d√©rider.

¬« - Putain, faut que je me la fasse, je vais la faire ramper cette vaginocrate haineuse. Elle va me l√©cher les pieds √ genoux, je te le promets.

¬« - Je voudrais bien √™tre une petite souris pour √ßa, le jour o√Ļ √ßa va se produire.

¬« - T’inqui√®te Omard, je te raconterai tout en d√©tails. Allez, salut j’y vais.

*****************

"Avertissement de la r

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?