Accueil > Reportages > La méthode par simulation

La méthode par simulation

M√©thodes d’embauche, √ßa bouge !

lundi 18 septembre 2006, par Mireille-Caroline

Les entreprises europ√©ennes qui recrutent en majorit√© sont encore tourn√©es vers la demande de CV et la sacro lettre de motivation (CV+LM). Le secteur de l’h√ītellerie innove ! En partenariat avec l’ANPE et pour l’instant essentiellement destin√© aux jeunes sans qualification, ce nouveau concept qui chiffre 80% de r√©ussite, devrait donner des id√©es aux autres secteurs. Du moins nous l’esp√©rons.

C’est au pied du mur qu’on voit le ma√ßon !

Depuis les ann√©es 1980, la lettre de motivation est devenue le passeport pour proposer ses services aux entreprises, m√™me les TPE (tr√®s petites entreprises) l’exigent. Accompagn√©e du curriculum vitae, ces deux obligations vous permettent ou non de d√©crocher un entretien‚€¶

Hors, actuellement, chaque proposition d’emploi re√ßoit en moyenne entre 100 et 500 candidatures (en fonction du poste et de la r√©gion) Sachant qu’au poste qui r√©ceptionne les courriers ou emails des postulants, il y a un √™tre humain, la premi√®re s√©lection sera de toute fa√ßon subjective. Bien que les DRH s’en d√©fendent et pr√©tendent √™tre de v√©ritables professionnels du recrutement, il y a une √©limination de CV qui reste arbitraire.

Vient ensuite ceux qui sont choisis pour l’entretien. L√ encore la subjectivit√© et l’arbitraire vont √™tre mis en cause. Ce ne sont pas les questions qui vont apprendre si le candidat est r√©ellement bon. Tout au plus, elles vont donn√©es des pistes quant au caract√®re de la personne. Sa fa√ßon de se tenir en entretien (synergologie) est √©galement √©tudi√©e.

MD qui a longtemps fait des recrutements, nous explique sa fa√ßon de proc√©der : ¬« Je recevais, les candidats et les interviewais sur leur CV. Bien souvent, la lettre de motivation m’int√©ressait moyennement. Apr√®s avoir r√©pondu sur leur parcours, je leur expliquais le travail et l√ √ eux de me dire s’ils restaient candidats. Dans l’affirmative, je leur proposais un essaie de deux heures. Il ne s’agissait pas pour eux de me d√©montrer qu’ils connaissaient le travail, mais pour moi de v√©rifier leur rapidit√© de compr√©hension et leur organisation personnelle de leur plan de travail. J’ai ainsi recrut√© avec 100% de r√©ussite.

L’ANPE diffuse sur son site une vid√©o qui s’intitule ¬« Sans cv, ni lettre de motivation, ni dipl√īme, ni exp√©rience. La plateforme de l’ANPE organise des cessions pour les jeunes o√Ļ on leur donne un test minut√© pour v√©rifier leurs aptitudes √ travailler dans l’h√ītellerie. Aujourd’hui le mode de recrutement par simulation affiche un certain enthousiasme avec plus de 80% de r√©ussite.

Ces m√©thodes qu’elles soient recrutement par simulation, recrutement par habilit√© ou recrutement par essai pratique, peuvent-elles s’appliquer √ tous les corps de m√©tiers ?
Dans la pratique oui, mais cela va demander du temps et impliquer les cadres ou agents de ma√ģtrise des entreprises, car le ou la DRH ne sera pas √ m√™me du jug√©e les comp√©tences professionnelles des candidats.

Le ch√īmage √©tant end√©mique partout en Europe, la question qui se pose est :
Doit-on neutraliser un m√©tier comme DRH ou laisser sur le carreau des recrues qui pourraient apporter un plus aux entreprises ? Car, enfin qui fait tourner une entreprise en dehors des cadres dirigeants, si ce ne sont les personnes qui travaillent au pied su mur ?

Nous l’avons vu r√©cemment sur un autre secteur, le recrutement effectu√© par un service administratif peut mettre √ jour des disfonctionnalit√©s. Le t√©moignage de Yapafoto sous l’article ¬« Dynamique de groupe ¬ » nous apprend qu’on lui a recrut√© une personne ne sachant pas se servir d’un clavier dans le cadre d’une formation de manufacture de site web. Bien qu’il ne s’agisse pas d’embauche √ proprement parler, le contexte reste le m√™me. Le manager (formateur) qui va devoir travailler avec l’apprenant rencontre des difficult√©s qui auraient pu √™tre √©vit√©es, s’il avait participer au recrutement. Et l√ , il ne s’agit pas d’un m√©tier manuel sans qualification ! Donc, m√™me les m√©tiers du tertiaire devront passer dans un avenir plus ou moins proche par une simulation en milieu professionnel.

Actuellement chez nos voisins suisses, les directeurs/trices des ressources humaines tablent encore sur CV+lettre de Motivation et surtout l’entretien d’embauche. On peut visionner un reportage tr√®s int√©ressant sur le site de la TSR qui s’intitule ¬« Job Acad√©my ¬ », √©mission Temps Pr√©sents. Instructif sur la mani√®re obsol√®te d’embaucher. Pourquoi obsol√®te ? Parce que ce pays est tourn√© vers l’international, donc la langue anglaise est un facteur d√©terminant pour embaucher. Si l’on sait que le p√©trole est amen√© √ dispara√ģtre et qu’aucun autre carburant √ ce jour n’existe pour faire voler les avions, on peut tabler que d’ici √ 10 ans, la mondialisation va prendre du recul.
En attendant, les entreprises sont amen√©es √ se priver de personnes qui pourraient leur apporter un r√©el plus. Je pense √ cet informaticien genevois qui poss√®de un niveau moyen en anglais. Une DRH a accept√© de jouer le jeu et le re√ßois lors d’un entretien simulation. Elle confie aux cam√©ras qu’elle ne l’embaucherait pas √ cause de son anglais‚€¶ La question est de savoir s’il vaut mieux savoir dialoguer en anglais ou r√©diger des programmes qui tiennent la route pour ce poste ? Un informaticien √ la connaissance automatiquement d’un anglais technique.

Le ch√īmage comme on le voit a des causes bien pr√©cises, dont l’une est la mondialisation (pour sch√©matiser), L’anglais peut parfaitement s’apprendre sur le lieu de travail, mais l’informatique d’un certain niveau non ! C’est pourquoi √ terme le m√©tier de DRH va sans doute √©voluer. Et l’entretien d’embauche servira surtout √ conna√ģtre le candidat. Restera la fameuse question : ¬« Pouvez-vous me donner trois de vos qualit√©s et trois de vos d√©fauts ?¬ »

Parcourt du combattant

Dans la m√™me √©mission, nous avons aussi vu comment les cadres lors d’un stage apprennent √ passer des entretiens d’embauche. On leur conseil d’√©viter de prononcer des mots n√©gatifs comme ¬« ch√īmage, d√©c√®s, etc.) Il leur est √©galement conseill√© de ne pas employer le mot restructuration qui laisse le recruteur dans le vague. Ce mot parait-il englobe tout un panel de possibilit√©s, car il existe plusieurs types de restructuration. Egalement d√©conseill√© : parler de soi en pronon√ßant des n√©gations ¬« je ne suis pas‚€¶ ¬ » √ remplacer par ¬« j’ai des difficult√©s √ ‚€¶ ¬ »

Parfait tout cela, cependant il faut pr√©ciser que le mot magique ¬« flexible ¬ » est lui aussi tr√®s g√©n√©ral. Et pourtant, il s√©duit √ nonante pour cent les professionnels du recrutement.
Il peut signifier des choses diff√©rentes pour l’√©metteur et pour le r√©cepteur. Sans parler de l’aspect p√©joratif qu’il rev√™t.

De m√™me, lorsque vous avez face √ vous un recruteur qui vous demande vos qualit√© et vos d√©fauts, vous avez le droit de reformuler en pr√©cisant que : ¬« Ce qui me caract√©rise le plus ce sont mes aptitudes √ savoir √™tre‚€¶ et mes r√©ticences face √ ‚€¶ ¬ » Sachez que bien souvent nous avons tous les qualit√©s de nos d√©fauts, pour parler le langage commun. Ainsi, si vous √™tes tenace vous pouvez √ l’exc√®s √™tre t√™tu, si vous √™tes dynamique √ l’exc√®s vous serez hyper actif, vous √™tes r√©actif et cela peut vous conduire √ vous laisser emporter. Mais, si vous avez assez de connaissances de vous pour formuler vos point forts et savoir que ce sont aussi vos points faibles, cela signifie que vous faites un travail sur vous-m√™me, afin de ma√ģtriser vos faiblesses.
Donc n’h√©sitez pas √ mettre en avant que vous n’avez pas de qualit√©s, ni de d√©fauts, mais que vos points forts et faibles sont‚€¶ Accepter d’avoir des d√©fauts et qualit√©s, c’est accepter d’√™tre assimiler √ une machine. Hors vous √™tes, avant tout un √™tre humain, et personne n’est parfait.

Le march√© du travail est satur√© certes, mais ce n’est pas une raison non plus pour vous vendre √ n’importe quel prix moralement. D√©j√ lorsque dans des stages ou dans les bureaux des agences pour l’emploi, on vous dit : ¬« Il faut savoir vous vendre ! ¬ » Refusez cat√©goriquement cette expression. Les lois ont aboli l’esclavage, seule marchandise humaine √ √™tre vendue.
Partez du postulat que votre candidature √©crite arrive avec des centaines d’autres, et demandez-vous pourquoi m’embaucheraient-ils moi plus que quelqu’un d’autre ?

La r√©ponse est inconnue, car aujourd’hui tout chercheur d’emploi inscrit comme demandeur d’emploi est r√©mun√©r√© (indemnis√©) sur la base de son rendement √ r√©pondre √ des annonces, envoyer des candidatures spontan√©es, √ s’inscrire dans des agences d’int√©rim, relancer les entreprises qui n’ont pas r√©pondu ou r√©pondu de mani√®re ambigu (nous conservons votre cv !)etc‚€¶
Donc, on ne peut plus r√©ellement parler de motivation vis-√ -vis de l’int√©r√™t port√© √ une entreprise, mais de motivation √ gagner son pain quotidien, n’en d√©plaise pour l’ego des entreprises‚€¶

Nous conclurons sur le fait que les m√©thodes par simulation et par habilit√© sont la solution des embauches pour demain. Simples efficaces, pragmatiques, elles ont en outre l’avantage de d√©jouer les pi√®ges de la discrimination, des tricheries des candidats, etc. On embauche pas quelqu’un parce qu’il parle bien en entretien, ni parce qu’il a une bonne t√™te, mais parce de toute √©vidence il est fait pour ce poste et que la rentabilit√© du service et de l’entreprise s’en trouveront mieux ! Le but final d’une entreprise est toujours la satisfaction d’une certaine client√®le. Hors le client, pour rester fid√®le, exige du concret pas du blabla. Si vos clients s’expriment en fran√ßais que leur importe que vos salari√©s parlent anglais‚€¶

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?