Accueil > HISTOIRE > MESOPOTAMIE

MESOPOTAMIE

Berceau de nos civilisations

mardi 27 mai 2003, par Mireille-Caroline

La Babylonie C’est de cette r√©gion que provient le savoir ancestral qui nous a √©t√© r√©v√©l√© aux travers des religions actuelles.

Dans ce d√©sert aujourd’hui travers√© par l’Euphrate, se trouvait jadis une civilisation riche, puissante et instruite. C’est a elle que nous devons les bases de l’astronomie, la m√©decine, la science du langage, de l’√©criture et les premiers codes de lois. Elle a enseign√© aux grecs les bases des math√©matiques, de la physique et de la philosophie. C’est d’elle que se sont inspir√©s les juifs dans leur conception mythologie de l’Eternel, de la formation de la terre et du ciel, conception commune √ bien des peuples occidentaux. Elle a communiqu√© aux arabes une partie de ses connaissances scientifiques et architecturales.

IV√®me si√®cle, les Sum√©riens cr√©ent la premi√®re grande civilisation KIS (KI) D’o√Ļ viennent les Sum√©riens ? Nul ne le sait. Une certitude cependant, ils n’√©taient pas issus des tribus s√©mites. Les cit√©s sum√©riennes les plus c√©l√®bres sont : KIS, LAGASH et OUR. C’est au milieu du IV√®me si√®cle qu’est apparue une √©criture pictographique qui va √©voluer vers l’√©criture cun√©iforme.

Aux alentours de 2700 les tribus s√©mites s’installent progressivement √ Sumer, √©migrant vraisemblablement de Syrie.
Vers 2500, ils s’imposent √ la population de Sumer.
Le S√©mite SARGOND’AKKAD (2340-2284) devient le Roi incontest√© de la r√©gion du moyen Euphrate et fonde la ville d’AKKAD. Conqu√©rant dans l’√Ęme, il √©tend son pouvoir du Golf Persique √ la M√©diterran√©e. Ne se contentant pas d’√™tre le repr√©sentant des dieux, il pr√©tend √™tre l’√©gal de ceux-ci. L’empire qu’il avait √©rig√© s’effondra vers 2200.

Sous le r√®gne de HAMMOURABI(1792-1750) Babylone conna√ģt alors sa premi√®re apog√©e. C’est le centre politique de l’empire m√©sopotamien m√©ridional. Cela durera de 1894 √ 1594.
HAMMOURABI, fait √©difier des temples pour les dieux, creuser des canaux d’irrigation, favorise l’essor du commerce et de l’industrie(de l’√©poque.) Contrairement √ SARGON, il ne se prend pas pour un dieu, il applique une politique de bon p√®re de famille. Souhaitant avant tout que la paix r√®gne, ainsi que la justice sociale (une sorte de roi Salomon ! ) Son recueil de lois : ¬« Le code Hammourabi ¬ » inspirera les textes l√©gislatifs des si√®cles √ venir.

1594 : Conqu√™te du royaume de Babylone par les Hittites, puis les Kassites.

Sous le r√®gne de TOUKOULTI(1234-1198) les Assyriens s’emparent de Babylone.
NABUCHODONOSOR Ier (1124-1103) libère son royaume.
Avantage repris par l’Assyrien TEGLASH-PHALASAR Ier(1115-1077)

Puis les Aram√©ens s’en emparent jusqu’au r√®gne de TEGLASH-PHALASAR II (745-727) fondateur du royaume n√©o-assyrien. A chaque conqu√™te, d’un peuple sur un autre, la capitale de la M√©sopotamie change de ville. Avec les Assyriens, le centre n√©vralgique d’o√Ļ se prennent les d√©cisions politiques est Assur. Les Assyriens remarquables politiques et strat√®ges militaires, maintiennent leur domination pendant plus d’un si√®cle. Le plus c√©l√®bre des rois assyriens √©tant ASSOURBANIPAL(668-627)

En 612 le roi babylonien NABOPOLASSAR s’allie aux M√®des pour reprendre le contr√īle de la r√©gion et d√©truit Ninive. L’empire assyrien avait v√©cu.

L’√©tat de Juda n’√©tait pas assez fort pour r√©sister √ la puissance des Babyloniens, mais son dieu YAHVE (YHVH) r√©sista aux diverses destructions et d√©portations, contrairement aux dieux Assyriens et Babyloniens.

En 597 NABUCHODONOSOR II perdit patience contre son vassal le roi de J√©rusalem. Il attaque le royaume de Juda et emm√®ne en captivit√© le roi Jo√Įaquim et sa famille. Il met ensuite en place un roi √ sa solde SEDECIAS. Ce dernier ne sait pas g√©rer et se laisse d√©border par les habitants. En 587 NABUCHODONOSOR II refait le si√®ge de J√©rusalem, et ce pendant un an et demi. SEDECIAS tente de s’enfuir, mais sera fait prisonnier. NABUCHODONOSOR II fait tuer ses fils en repr√©sailles, lui fait √©galement crever les yeux et le d√©porte en captivit√© √ Babylone. Apr√®s quoi il fait raser J√©rusalem.

Beaucoup d’habitants de cette ville n’ayant plus d’abris suivront les Babyloniens de leur propre chef et sans √™tre prisonniers.

539 : Prise de Babylone par les Perses.

*N.B. Les ann√©es et les si√®cles s’entendent AV. J.C.

Bibliographie :
Mondes disparus - Civilisations retrouvées. Traduit par Annette STOMBERG et Marc SAUVET

Chroniques Mésopotamiennes. Traduit et présenté par Jean-Jacques GLASSNER


La photo provient du c

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?