Accueil > HISTOIRE > Bientôt nous en rirons

Bientôt nous en rirons

En attendant, je ris jaune !

lundi 20 octobre 2003, par Mireille-Caroline

La seconde guerre mondiale s ’éloigne de nous chaque jour davantage. Les jeunes n’en n’ont plus qu’une idée plutôt vague. Les vieux briscards pétainistes toujours en vie et réfractaires ont le chemin libre. Les voici qu’ils nous forment des nationalistes patriotes plus vrais que nature !

Le nazisme serait-il l’œuvre d’une secte ?
Quand on voit comment les hommes qui ont entre soixante et quatre vingt ans (voir plus) parviennent à endoctriner des gosses de 15 à 30 ans, la question de sectarisme se pose.
Nous le savons tous combien il est dangereux d’être approché par des sectes. Beaucoup s’y font piéger et peu parviennent à s’en sortir. Leurs membres subissent un tel lavage de cerveau que même revenu à la vie civile, ils restent amochés.

Dans l’univers nazi, il en va de même. Une fois la formation achevée, ces pauvres jeunes ne seront plus jamais eux-mêmes.
On leur enseigne que tous ceux qui ne sont pas comme eux sont des ennemis.. Que tous les propos anti nazi sont l’œuvre d’un gigantesque complot mondial ! Que tous les documents attestant les crimes nazis aux cours des années 1920 à 1945 sont faux et falsifiés. On leur affirme que les nazis n’ont jamais commis d’atrocités et que l’idéologie arienne est propre.

Les aveux des chefs au procès de Nuremberg n’ont pu être qu’arraché sous la torture. Oradour sur Glane un vilain mensonge, jamais les SS n’auraient commis une telle chose, tout cela serait de bidonnage pour démontrer que les nazis étaient sanguinaires.

Sont-ils tous sincères ?
A tous ces jeunes qui avec aplomb démentent formellement les camps et les archives nazies, nous sommes tentés de leur dire qu’ils sont soit « Très cons » soit que leurs grands-parents doivent avoir un passé bien trouble et très discutable, pour avaler autant de mensonges.

Qu’ils veulent faire les bravaches si dans leur famille, ils comptent des pétainistes, des collabos, des corbeaux ou des pratiquants de marché noir, vu leur âge cela peut se comprendre.

Par exemple en Suisse nous l’avons appris le National socialisme reprend de la vigueur et ici la France a voté droite casse-pied pour éviter la droite dure. En Suisse les jeunes votent droite dure en attendant d’avoir assez de poids pour imposer le fascisme. Le patriotisme Suisse de la jeunesse se résume à :
-  Exclure les demandeurs d’asile et ne pas octroyer la nationalité aux travailleurs émigrés des deuxième et troisième cercle. Ne pas entrer dans l’Europe Unie.

En France le patriotisme reste dans nos mémoires, le souvenir des résistants qui se sont opposés aux Allemands et au régime de Pétain, au péril et au prix de leur vie et de celle de leur famille.

Pierre âgé de 82 ans est resté prisonnier à Buchenwald 3 ans, il a perdu la tête, encore heureux. Cela lui évitera d’entendre que pour la jeunesse fasciste d’aujourd’hui ce type de camp valait le « Club Méditerranée ».

Rions jeunes-blancs becs, fendons-nous la pipe à la lecture des chiffres qu’a recensé André Palluel-Guillard sur son site.

Riez patriotes d’aujourd’hui voici ce que les nazis ont fait subir à la France :
-  600 000 morts dont 100 000 en 1940, 250 000 dans les camps, 40 000 dans les prisons, 70 000 dans les bombardements et 130 000 dans les combats aux côtés des alliés entre 1943 et 1945.
-  1,5 million de prisonniers entre juin 1940 et mai 1945, parmi eux 300 000 déportés, 200 000 juifs et 100 000 résistants dont 1/5ème seulement reviendront.

Il nous reste 60 000 qui ont vu de leurs yeux la réalité des camps. D’après vos théories cela ferait 60 000 menteurs.
-  L’Allemagne après les accords de Vichy a annexé l’Alsace et la Lorraine et a enrôlé de force 150 00 jeunes gens de ces provinces.
-  Entre 1942 et 1943 500 000 français ont été contraints et forcés d’aller travailler dans les usines en Allemagne.

Mais la réalité est plus grande, entre les prisonniers déportés, soldats involontaires et travailleurs forcés, c’est plus de 2 millions de français qui reviendront d’Allemagne.

Le nombre de menteurs augmente !

Faites-nous rire, jeunes gens, en nous démontrant que plus de 2 millions de français ont eu une hallucination collective. Hallucination partagée par les membres des familles des 2 millions.

Illustration l’Eglise d’Oradour prise sur le site de J.Richert

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?