Accueil > Coup de déprime et coup gueule > Valeurs Ringardisées

Valeurs Ringardisées

Mon CV dans ta gueule

jeudi 13 avril 2006, par Mireille-Caroline

A d√©couvrir, il y a de larges extraits sur le Net qui donnent un avant go√ »t du contenu. L’id√©e qu l’on peut se faire de ce livre √©crit en 1998 est que le tout financier ne sert qu’√ monter les gens les uns contre les autres ! Du moins c’est ce qu’il en ressort, m√™me si la folie guette ! La personne nantie d’un travail s√ »r devient un ennemis pour celle qui est au ch√īmage et/ou int√©rimaire. Il faut lui piquer sa place ! Bien √©videmment dans son livre Alain Wegscheider pousse jusqu’√ l’absurde la comp√©tition qui existe entre ceux qui ont un emploi s√©curis√© et/ou hi√©rarchiquement bien r√©mun√©r√© et les salari√©s potentiels et pr√©caires, voir sous employ√©.

Mais est-ce si absurde d’imaginer une soci√©t√© ou pour d√©crocher un emploi qui convient aux √©tudes et comp√©tences acquises l’on en viendrait √ trucider l’autre ? Actuellement, cela ne se fait pas, mais au train o√Ļ vont les choses, rien n’indique que certains n’y viendront pas.

A moins que le besoin de solidarit√© ne se fasse plus fort et que les personnes en √Ęge d’√™tre actifs professionnellement ne se regroupent ! Apr√®s tout le ma√ģtre mot de ces derniers mois est ¬« REFORMES ¬ » il para√ģtrait que les fran√ßais sont ringards qu’ils s’accrochent √ un mod√®le sociale qui a v√©cu et doit √™tre remplac√© !

Cet aspect n√©gatif des fran√ßais contestataires est largement illustr√© par un innommable confr√®re travaillant pour ¬« L’Express ¬ » qui n’h√©site pas √ √©crire, le 6 avril dernier, un article puant de mensonges, non sur les faits, mais sur le point de vue de l’auteur. Article qui laisse largement supposer que pour Gilles Gaetner la d√©ontologie du m√©tier de journaliste √ du s’apprendre dans les chiottes du Medeff ! Titr√© ¬« La grande fraude sociale ¬ ».

Pour lui vu l’√©tat de la France, les gens au RMI, au ch√īmage, etc., sont des profiteurs(en r√©seau), et les plus petits des inciviques. Qu’il y est des arnaques personne ne le conteste, mais del√ √ √©crire un papier laissant supposer que c’est une g√©n√©ralit√©, il s’agit pour le moins d’une grande malhonn√™tet√©.

D’apr√®s lui il n’y aurait qu’une vingtaine de fraudes connues √ l’ASSEDIC, mais pour un montant de 80 millions d’euros. Ces gens l√ sont tr√®s forts en final ! Digne des grands patrons et politiciens mis en examen pour abus de bien sociaux, ententes ill√©gales sur les prix entre grosses firmes, d√©lits d’initi√©s, dessous de table, etc‚€¶

Ce qui est √ critiquer dans son papier copi√© sur un rapport, ce n’est pas de nous parler des fraudeurs √ grande √©chelle, car au fond les plus grosses sommes d’argent arnaqu√©es sont le fait de bandes organis√©es, non c’est qu’il ose parler d’incivisme individuel. Qu’il laisse entendre que c’est notre syst√®me de solidarit√© qu’il appel ¬« assistanat ¬ » qui serait un app√Ęt tentant !

Jamais √ un moment, il n’√©crit que si les personnes sont tent√©es de se laisser aller, cela vient peut-√™tre du fait que la conjoncture sociale est malade ! Malade des id√©es du Medeff d’abord, malade des lobbies qui font leurs lois, malade de la financiarisation de la plan√®te qui appauvrit les plus fragiles.

A moins qu’√™tre fragiles soit aussi une tare et une incivilit√© dont la France devrait d√©noncer les personnes atteintes ! Mais alors l√ quel modernisation ! En effet, nous voici ramener √ la France de la premi√®re moiti√© du vingti√®me si√®cle o√Ļ l’on entendait dans les √©coles : ¬« C’est une pauvre ¬ » quelle horreur !

Bien s√ »r la fraude c’est pas bien ! Mais qui montre l’exemple ?

Non ! Ce n’est pas comme il l’√©crit : ¬« En ces temps de crise o√Ļ l’assistanat fonctionne √ plein r√©gime, ¬ » l’assistanat qui est √ remettre en cause, mais la cause m√™me de cet assistanat !

Pourquoi y’a-t-il crise ?
Qui fait une course forcen√©e aux profits ?
Qui parle de flexibilit√© et de pr√©carit√© ?

Alors, oui la France porte sur son territoire des inciviques, mais ce n’est pas aux plus petits de payer l’addition, ce n’est pas √ eux de porter le chapeau ! Les fran√ßais et travailleurs de l’hexagone √©taient contents de pouvoir travailler, de quitter une entreprise d√©cevante ou qui payait mal pour aller dans une autre‚€¶ Mais voil√ les patrons et actionnaires de la plan√®te ont d√©cid√© que le travail devait devenir une denr√©e rare et que des rentiers devaient en parall√®le pouvoir vivre sans travailler mais en faisant des profits !

Cherchez l’erreur ! Nous sommes en pleine mondialisation du travail, il n’y a aucune surprise √ ce que des organisations √©trang√®res montent des fili√®res d’escroquerie pour nous barboter nos cotisations sociales. Faites stopper la mondialisation, envoyer les actionnaires au travail et vous verrez que tout ira mieux !

En attendant, ce journaliste illustre parfaitement le th√®me du livre ¬« Mon CV dans ta gueule ¬ » avec la mise en oppositions des uns avec les autres. On montre √ ceux qui travaillent et cotisent les inactifs comme inciviques, c’est tellement plus facile que de dire voyez √ cause de la politique du Medeff √ quoi en sont r√©duits les gens pour vivre !

Il existe des solutions pour √©viter les arnaques, elles ont toujours exist√©, encore faut-il que les administrations ne voient pas leur personnel r√©duit et qu’on n’exige pas non plus de la rentabilit√© dans le traitement des dossiers,.Car, personne ne le sait mais les d√©compteurs s√©cu sont au rendement ! La rentabilit√© se fait toujours au profit de la qualit√© ! Les dossiers mis en exergue par ce journaliste qui n’h√©site pas (sans rougir) √ nous fait part de son point de vue : ¬« tout en s’interrogeant sur l’√©thique de certains m√©decins ¬ » ne sont pas si nombreux, m√™me si les sommes sont √©normes, mais avec des personnes √ qui on laisserait le temps d’√©plucher les dossiers, ils auraient sans doute √©t√© r√©duits des trois quart au vu des d√©tails de l’article. Mais voil√ , il faut √™tre comp√©titif, il faut traiter plus de dossier que le coll√®gue pour avoir une bonne notation des chefs. La notation donne droit √ un salaire plus √©lev√©. Alors oui les ASSEDICS, S√©curit√© sociale n’y ont vu que du feu ! Mais encore une fois √ qui la faute ?

En tout cas puisque l’√©thique semble tenir √ cŇ“ur √ Gilles Gaetner, il serait bon qu’il se penche sur celle du journalisme.

Le livre ¬« Mon CV dans ta gueule ¬ » de Alain Wegscheider est disponible en √©dition poche ¬« J’ai Lu ¬ » √ 4,50 ‚‚¨

Quant au journal ¬« l’Express ¬ » contentez-vous de le consulter sur le Net. Vu le peu de cr√©dibilit√© qu’il apporte, ce serait dommage de payer.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?