Accueil > Société > Le salaire des grands patrons

Le salaire des grands patrons

La question qui f√Ęche Laurence Parisot

mercredi 4 octobre 2006, par Mireille-Caroline

La mondialisation, le CAC40, l’√©conomie de march√© mettent en √©vidence des in√©galit√©s salariales qui ne sont pas au go√ »t de tous. Doit-on clouer au pilori les personnes qui nous informent sur ces sujets ou exiger des privil√©gi√©s un peu d’humilit√© dans leurs app√©tits de revenus salariaux ? Une question va rester sans r√©ponse. Mais, qu’est-ce qui fait que dans une soci√©t√© des personnes doivent se contenter d’un salaire au SMIC √ 1 254,28‚‚¨ / mois pour 35h, alors que d’autres per√ßoivent jusqu’√ 350 000‚‚¨/mois ? Le sujet est d’actualit√©, principalement en Europe et comme vous le constaterez tous les pays n’ont pas la m√™me vision de la transparence en mati√®re de gros salaires. En Suisse les gros salaires font scandale et pourtant avec la conversion, ils sont moins √©lev√©s qu’en France.

SUISSE : en moyenne 657’000 francs par ann√©e.
Le salaire mensuel se monte √ 50’000 francs.
Quelque 20% des "top managers" gagnent plus de 1,2 million/ans de francs suisses.[ATS -Romandie.fr]

Trèves en Allemagne, 3 octobre 2006 (Apic) Un évêque catholique romain a dénoncé les hausses salariales des cadres supérieurs, qui atteignent parfois 30%, alors que les entreprises sont en faillite et réduisent leurs effectifs.

En Belgique : Pour beaucoup de patrons, surtout ceux contraints depuis peu √ publier leur r√©mun√©ration, le salaire n’est finalement que le r√©sultat de la cr√©ation de richesse. D’autres pensent qu’ils ne font que s’aligner sur les salaires en vigueur √ l’√©tranger. Et encore, √ la baisse ! D’autres patrons enfin pensent que leur salaire n’est pas plus exorbitant que celui d’un sportif de haut niveau. oui, c’est vrai sauf que la carri√®re des sportifs est plus courte et qu’on peut le regretter , ou pas, le sportif de haut niveau fait r√™ver, ce qui n’est h√©las pas le cas du patron.
Dommage, car avec un taux de ch√īmage √ 10%, la Belgique a davantage besoin de patrons cr√©ateurs d’emplois que de sportifs. . [La chronique d’Amid Faljaoui Trend.be]

Il y a aussi des patrons citoyens :
La mort accidentelle d’Edouard Michelin qui fait la une des journaux. Pour d’autres raisons, l’h√©ritier et patron de la firme du m√™me nom laisse le souvenir d’un patron digne et raisonnable. D’abord, parce que la forme juridique de sa soci√©t√© le rendait responsable sur ses biens propres en cas de faillite. Ensuite, parce qu’il avait index√© son salaire sur les b√©n√©fices du groupe au point que son salaire √©tait nul si Michelin faisait des pertes. Inutile l√ aussi de vous dire que ses salari√©s ont pleur√© √ son enterrement. (trend.be)

En France : Le sujet est tabou, on vous cite des pourcentages, ou par cat√©gorie on vous donne une fourchette. Mais la transparence obligatoire a encore des progr√®s √ faire. Bizarrement on conna√ģt le montant du SMIC, le salaire moyen d’un salari√© suivant son secteur, mais avoir en chiffres et en euros le salaire des cadres dirigeants et des grands rel√®ve de l’utopie ou du scandale social, comme l’affaire Messier.

- Daniel Bernard remplac√© √ la t√™te de Carrefour qui percevait 3,27 millions d’euros annuel de salaire. Ce qui donnait un salaire de 272 500‚‚¨./mois[le Ruisseau-iguane]

- Antoine Zacharias qui part en retraite avec un joli capital et une rente de 2,2 millions/an soit 183 333‚‚¨/mois. Mais en fonction il percevait 4,2 millions ‚‚¨/an ou 350 000‚‚¨/mois. L√©g√®rement plus que son confr√®re de chez Carrefour.[Les Echos ]

S’ils sont affich√©s, ce sont des ann√©es ant√©rieures.

- Lindsay Owen-Jones (L’Or√©al) arrive toujours en t√™te avec 22,6 millions d’euros (contre 20,2 en 2003), suivi de Bernard Arnault (LVMH) avec 16,3 millions (18,2 en 2003) et Jean-Ren√© Fourtou (Vivendi-Universal) avec 13,7 millions d’euros (16,1 en 2003).
En moyenne, les patrons des entreprises du CAC 40 ont per√ßu 5,6 millions d’euros en 2004 (366 fois le Smic), contre 6,25 millions en 2003. Pour les patrons des entreprises du SBF 120, on plafonne √ 3,1 millions (-9%). [fabienma.club.fr]

M√™me, si √ en croire Konopnicki Guy, journaliste pour Marianne, Laurence Parisot se place en victime parce que les salaires de patrons peu scrupuleux sont jet√©s sur la place publique sous forme de scandale, il n’en reste que les grands patrons sont des victimes qui vivent √ l’abris du besoin.
Il est curieux de constater, que plus ils per√ßoivent de gras √©moluments, plus les b√©n√©ficiaires en font une sorte de complexe. Ils semblent culpabiliser. Mais, alors pourquoi ne pas revoir √ la baisse leur r√©mun√©ration mensuelle ?

Curieux √©galement que des personnes comme la dirigeante du Medef ne sentent pas √ quel point c’est ind√©cent dans une soci√©t√© ou la base s’appauvrit. Plut√īt que de comparer les ¬« pauvres grands patrons ¬ » √ R√©flexions sur la question juive, elle serait mieux inspir√©e de les comparer aux propri√©taires des champs de cotons sudistes (√©poque de la guerre de S√©cession). Laurence Parisot serait-elle une nouvelle Marie-Antoinette ? En attendant, la justice sociale et l’√©galit√© entre les travailleurs est √ g√©om√©trie variable suivant le sujet qu’elle aborde.

Pourquoi, si la majorit√© des salari√©s qui per√ßoivent au minimum 1 254,28‚‚¨ / mois pour 35h (SMIC horaire √ 8,27‚‚¨) ou gu√®re plus 1500‚‚¨/mois (salaire mensualis√©) et qu’en prime, ils parviennent √ vivre avec, d’autres ne peuvent vivre qu’avec un minimum de 250 000‚‚¨/mois ? Qu’est-ce qui justifie cette app√©tence ? Quel est le montant de leurs factures (eau, EDF-GDF, t√©l√©phone, essence, etc.). Existerait-il un bar√®me diff√©rent pour les gros salaires ?

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?