Accueil > Psychologie > Comportements > Goujat recrudescence

Goujat recrudescence

Ces hommes qui ont peur des femmes

mercredi 18 juin 2003, par Mireille-Caroline

Loin des bruits de la contestation, on va recommencer √ taquiner le goujon. Entendez par-l√ , le m√Ęle supr√™me √ la sauce goujat. Il sait au fond de lui que la femme est forte, et √ßa le mine. Depuis sa plus tendre enfance, il se met en comp√©tition avec l’√©l√©ment f√©minin. Sachant le combat perdu d’avance, il va se cuirasser. Se mettre √ l’abri des sentiments. Gagne t-il r√©ellement ? A quel type de goujat √™tes-vous confront√©es journellement ?

Le goujon intello de gauche

Lui, il sait pauvre idiote ! Ces nanas √ßa parlent toujours pour ne rien dire !
La r√©alit√© est un peu diff√©rente, en fait, ce que vous dites n’est absolument pas d√©nu√© de sens. Bien au contraire, mais il se sent remis en cause personnellement. Sa couleur politique lui interdisant des propos sexistes, c’est par le biais de phrases lues ou entendues (il est tr√®s instruit) qu’il va vous contrer. Si vous √©tiez un homme, il vous r√©pondrait autrement. Il oserait le dialogue et la confrontation d’id√©es, mais vous n’√™tes qu’une femme ! Sa m√®re l’a d√©j√ gav√© petit, alors √ßa va !
Autre type d’agression verbale dont il est capable : ¬« Qu’est-ce qu’il y a encore que tu n’as pas compris ? ¬ »Sous entendu en premier lieu ¬« Tu ne comprends pas grand chose ¬ » Second sous entendu √©l√©mentaire : ¬« Moi, je suis intelligent ¬ » Le goujat n’excelle pas par sa capacit√© √ savoir communiquer ses id√©es simplement, il n’excelle pas par le doute de sa compr√©hension sur les id√©es des autres. C’est un orgueilleux !

Conseils aux femmes qui souhaitent garder dans leur relation un goujat intello de gauche. Evitez d’√©noncer des th√©ories contraires aux siennes. Passez en mode dite ¬« sur la pointe des pieds ¬ » questionnez-le pour le faire venir o√Ļ vous le souhaitez. Attention ! S’il est fier de lui, il n’est pas compl√®tement idiot. Il a parfois des √©claires de lucidit√©.
Si en revanche vous d√©cidez d’en faire votre bibi d’amour, bonne chance ! A moins d’√™tre aussi intello que lui et de la m√™me mouvance, vous n’avez pas fini d’avoir envie de lui coller des tartes. Ne lui faites jamais remarquer les incoh√©rences de ses id√©es politiques. Un m√Ęle m√™me de gauche, √ßa reste toujours un mec ! Pauvre idiote !

Le goujon lambda

Pas passionn√© par la politique, il est instruit au moins autant que les intellos, mais n’en fait pas son cheval de bataille. D’abord lui, il veut r√©ussir ! Donc, pas de temps √ perdre en rh√©toriques vaseuses.
S’il vient chez vous, faites en sorte que cela soit bien rang√©. Les joyeux bordels, lui rappel les intellos. De plus il se pique de conna√ģtre ce qui est ¬« beau ¬ » Ce fort en esth√©tisme ne supporte pas le bazar, signe de m√©diocrit√©. En amour, il pr√©f√®re une petite amie qui astique, d√©poussi√®re, qu’une nana ayant une foule de sujets de conversation. Une femme faisant √©talage de ses connaissances, lui vole la vedette.
Ainsi, pendant que vous jouez les f√©es du logis, p√©p√®re squatte votre PC, votre t√©l√©phone, votre biblioth√®que, etc.. Vous comprenez c’est pour sa carri√®re.

Si vous n’√™tes qu’une simple relation, ne l’invitez pas chez vous si vous avez une tendance prononc√©e pour le rangement al√©atoire. Surtout s’il pense que vous √™tes m√©diocre. S’il ne le pense pas, la tenue fantaisiste de votre int√©rieur vous rangera dans les m√©diocres.
Le goujat lambda souffre dans ce monde, il est cerné par la médiocrité et les gens médiocres.

Conseils pour celles qui voudraient conserver ce genre de truc en amour : achetez-vous l’ABC de la parfaite m√©nag√®re. Si l’ouvrage n’existe pas, √©crivez-le ! Ne lui parlez de vos probl√®mes qu’avec mod√©ration. Il a le sien de probl√®me, sa carri√®re ! Et puis est-ce qu’il vous parle √ tout bout champ de ses probl√®mes ?
Encensez-le, dites-lui combien vous √™tes sensible √ son g√©nie.
Pour les simples copines, vous n’avez pas grand chose √ lui apporter. Dans le cas contraire, √©vitez de lui rendre trop de services, il ne saura pas en √™tre reconnaissant. Bornez-vous aux ¬« bonjour, bonsoir ¬ » d’usage.

Le goujon intello de droite

Il est rest√© si longtemps √ l’√©cole que c’est un puits de connaissances livresques. Son cerveau est calibr√©, il a r√©ponse √ tout ! Il aime par-dessus tout que l’on soit en d√©saccord avec lui. Principalement si vous √™tes une femelle. Il va pouvoir par ses effets de rh√©torique vous en mettre plein la vue. Du moins c’est ce qu’il pense. Apr√®s tout, cette opposition dont vous le gratifiez est per√ßue comme un int√©r√™t √ ¬« Sa grandeur ¬ » et cela va lui permettre de recracher toute la culture qu’il a ingurgit√©.
Au passage, au milieu de son expos√©, il vous balance quelques r√©pliques hautaines. Vous ne parlez pas avec n’importe qui..

Gare √ vous ! Si d’aventure vous le coincez sur un aspect psychologique de sa personne. Ne soyez pas surprise de la r√©ponse : ¬« Ta psychologie d’√©pici√®re.. ¬ »

Comme ses cong√©n√®res des autres cat√©gories goujats, lui aussi est intimement persuad√© qu’il ne peut que vous √™tre sup√©rieur. S’il est votre amant, il vous quittera, si vous n’√™tes pas le prototype de la femme id√©ale. Motif : ¬« NON CONFORME ! ¬ »
Conseils : Vous √™tes une bonne copine, pas de probl√®mes ou peu. Plus vous le chahuterez, le contrecarrerez, plus il vous appr√©ciera.
Vous souhaitez en faire l’homme de votre vie ou faire un bout de chemin avec lui. L√ , va falloir remiser vos id√©es personnelles au d√©triment des siennes. Faire en sorte que vos amis (filles et gar√ßons, gar√ßons surtout) ne soient pas des raclures. Adopter le look dame cat√©chisme (√ßa le rassure), √©vitez toutes superficialit√©s et le v√©n√©rer. Achetez vous la carte du parti ¬« Comment √™tre en admiration devant son homme ¬ »
La race supr√™me sur Terre : ¬« C’est l’homme ¬ » !

Apr√®s ces trois portraits empiriques de goujats que par jeux on a nomm√© ¬« goujons ¬ » avouez Mesdames que vous avez reconnu des camarades, des ex-petits amis et peut-√™tre m√™me votre compagnon actuel ?

Ne croyez pas que l’√Ęge fait quelque chose √ l’affaire. Ceci est valable pour les hommes de 18 √ 65 ans. Au-del√ nous on en a pas observ√©. Nul doute qu’un homme goujat √ 18 ans le reste jusqu’√ sa mort. Sauf incident majeur dans sa vie. C’est un √©tat d’esprit. Tout petit d√©j√ , il monopolise l’attention.

Pour savoir d’embl√©e si vous √™tes ou non en pr√©sence d’un goujat, posez lui des questions. S’il aime √ se retrouver entre copains, des potes qui ont les m√™mes id√©es que lui, BINGO ! Vous avez d√©croch√© la perle rare. Si dans une r√©union mixte (femmes, hommes) s’il montre un v√©ritablement empressement √ ne papoter qu’avec des hommes ? Ca se confirme. S’il parle avec des femmes c’est pour la drague ! Enfin, si sur un forum (Internet), il n’√©change en r√®gle g√©n√©ral qu’avec des hommes, celui-l√ √ une bonne t√™te de gagnant !

Vous voyez c’est simple de rep√©rer un goujat, c’est celui qui feint d’ignorer l’√©l√©ment f√©minin. N’allez surtout pas leur dire que cette manie √ n’aimer qu’√™tre qu’entre homme est sujet √ caution. Que peut-√™tre ils ont des tendances homosexuelles ? Ils vous ass√®neraient une r√©plique des plus m√©prisante s’acharnant √ vous faire sentir combien vous n’√™tes qu’une demeur√©e. La r√©ponse est proportionnelle √ la blessure ressentie ! Et au taux de v√©rit√© que contient cette innocente question.

En attendant, vous remarquerez qu’ils ont peu d’empressement √ l’√©gard du beau sexe..
Nous les femmes, nous aimons bien avoir quelques hommes dans nos r√©unions. Dans une soir√©e, nous ne fon√ßons pas sur les groupes de femmes. Celles qui militent (il en faut !) ne le font pas dans des organismes exclusivement f√©minins et sur les forums, nous r√©agissons en priorit√© au contenu d’un message pas par rapport au sexe de l’auteur. Nous, nous en fichons que ce soit un m√Ęle ou une femelle..

Va t-on un jour r√©ussir √ civiliser ces b√™tes-l√  ? Rien n’est moins s√ »r. Surtout que parfois, ils tombent amoureux ou s’accrochent parce qu’ils sont tomb√©s sur plus teigne qu’eux. Comme ils prennent la p√Ęt√©e, les nanas suivantes servent de souffre douleur. Ils font subir √ la nouvelle recrue ce que la ¬« garce ¬ » leur a faire subir. Vous ne savez pas le pire ? Rares sont ceux qui n’en tirent pas une certaine jouissance. Le goujat ne conna√ģt pas le remord, seulement le regret de ne pas avoir gagn√© avec l’autre.. La Garce !


Illustrations Dromacarte

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion |†s’inscrire |†mot de passe oublié ?