Accueil > POLITIQUE foutage de gueule > Après les politiciens, les journalistes TV

Après les politiciens, les journalistes TV

Pas plus fiables les uns que les autres

vendredi 19 mai 2017, par Mireille-Caroline

Les politiciens ont pris partiellement acte de notre vote au premier tour des élections présidentielles. Centre droit et centre gauche ce n’est plus notre tasse de thé.
En effet, presque 50% des électeurs ont préféré voter pour une vraie droite et une vraie gauche. Reste les blancs et ceux qui ont opté pour l’abstention.
Résultat, Monsieur MACRON est crédité à ce jour de 46% de confiance. Et les autres que pensent-ils ? Blanc bonnet et bonnet blanc ? Reste une épine dans le pied des électeurs les journalistes de la télévision pensent toujours pouvoir influencer nos votes en nous faisant la danse de la macromania.

Blanc bonnet et bonnet blanc

Ca y est c’est officiel, ils l’avouent ils pensent pareil à peu de chose près. C’est bien, mieux vaut tard que jamais. Depuis les années 1990, les français d’en bas le disent. Aujourd’hui nous sommes blasés et ils peuvent dire ce qu’ils veulent, cela ne nous convainc plus. Pire notre problèmes est le pouvoir d’achat et le travail. Empêcher ou retenir les entreprises qui embauchent de partir à l’étranger.

Alors ce sont les journalistes audiovisuels à qui plait ce nouveau gouvernement qui tentent de nous convaincre.

Le problème est que nous n’avons pas plus confiance dans les journalistes que dans les politiciens.

Mais, il devient pénible de les entendre mal parler sur la France insoumise, mépriser d’autres petits partis, voir de ne plus en parler. Hors les législatives arrivent, et je pensais que tous devaient avoir la même audience en tant qu’invité ou en en parlant.
J’ai du fouiller sur le Net pour trouver le nom des candidatures France Insoumise.
Les journalistes qui encensent le gouvernement Macron ne pensent que comme opposition les Républicains ou le PS.

Alors pour avoir des informations concrètes sur ce que compte faire ce gouvernement, il faut observer les attitudes et écouter les non dits des uns et des autres qui sont invités sur tous les plateaux des chaines d’information.

Le constat est incontournable les journalistes deviennent un repoussoir de la nouvelle présidence. Sa façon de gouverner et son gouvernement donne l’air d’avoir le petit doigt sur la couture et de se tenir au garde à vous comme avec le gouvernement Sarkozy.

J’invite les français qui sont comme moi macron-septiques à chercher en masse des informations sur leur mouvement de prédilection en dehors des trois proposés par les journalistes : Gouvernement, Républicains ou PS.

Hier soir France 2 a fait exception, enfin depuis deux semaines nous sommes repartis sur une présentation de la politique plus représentative des français. Nous avons pu entendre d’autres acteurs de la France politique. Un grand bravo à Monsieur MELENCHON qui a su déjouer les questions pièges de la collègue de David PUJADAS et la retourner comme une crêpe. C’est un homme d’une grande intelligence qui a l’esprit très vif et une verve incomparable. Mais pas seulement, il exprime publiquement ce que beaucoup dans la France des français petits moyens (financiers) disent et pensent.

On peut donc demander aux journalistes de l’audiovisuel de faire ce que le gouvernement macron s’apprête à faire ainsi que le PS et les Républicains, posez des questions pointues, mais pas des questions destinées à faire monter la polémique. Les français en ont assez de la polémique vous êtes les premiers à le dire, alors ne la créait pas.