Accueil > Coup de déprime et coup gueule > 24ème jour

24ème jour

jeudi 9 avril 2020, par Mireille-Caroline

Tel Robinson Crusoé sur son île, je fais le bilan de la situation.
Sans adhérer à la théorie du complot, il faut reconnaître que les marches avant et marches arrière du gouvernement et de certain scientifiques et médecins inféodés au gouvernement, font douter de l’apparition fortuit du virus.

Il faut reconnaître que cela arrange quand bien certaines personnes et voir certaines politiques sur la planète.

Lundi passé j’avais rallumé ma télévision pour avoir des infos pensant que l’on allait vers un mieux.
Ce qui était le cas, le nombre de décès était à la baisse. Mais en parallèle on nous montrait 3 ou 4 quidams qui enfreignaient les règles.
En voilà une excuse qu’elle est bonne pour raffermir le confinement et nous ajouter de nouvelles classes à risques dans les décès.

Après les vieux, les cardiaques, les personnes atteints d’hypertension, voilà que le virus préfère les gros.

Demain, on va nous ajouter quoi ? Un ami à qui j’en parlais, me répondait :

-" Tu sais ils ne sont qu’au début, ils apprennent à le connaître."

Faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles, depuis le mois de novembre que le virus sévit en Chine, ils doivent parfaitement savoir ce qu’il en est.

Hé oui ! nous avons appris par les informations que le virus avait débuté plutôt au mois de novembre qu’au mois de décembre.

Encore des choses ; que l’on nous cache.

C’est d’ailleurs fin novembre que j’ai reçu de l’hôpital le report de mon rendez-vous avec le cardiologue au mois de mai. Initialement prévu au tout début janvier... ;-)

Comment ne pas croire à la théorie du complot ?

Plus on avance, plus on en découvre.
Sans parler du comportement du Président de 28% des français. Début mars un journaliste avait dit subrepticement que le président était confiné à Élysées en ajoutant très vite qu’il avait annulé tous ces voyages à l’étranger.

Ouais ! ouais ! IL a peut-être attrapé le Covid-19 et maintenant qu’il a fait ses anticorps il s’offre des bains de foule à la Boris Johson. Sachant qu’il ne risque plus rien.

Sauf que ceux qui l’accompagnent c’est moins sur...

A la sortie QUI va avoir bien profité de tout ce bin’s ?

  • Pas les vieux de plus de 59 ans puisque le virus a décidé de s’attaquer à une autre tranche d’âge et que les plus ,de 70 ans,qui se planquent...
  • Pas les personne atteintes de pathologies lourdes.
  • Pas les gros...
  • Et enfin pas ceux que demain nous désigneront les statisticiens.

Avec le langage guerrier que nous a tenu le président de la France, continuons sur sa lancée et demandons-nous si nous ne sommes pas des prisonniers de guerre ?

Avec 1 heure de promenade autorisée ,par jour ?????

Merci aux maires qui ne voulant pas être des geôliers plus souples que le président en rajoute sur les contraintes.

Quand nous sortirons de cette crise si la démocratie existe toujours, nous saurons pour qui ne pas voter....

 :-(

A bons entendeurs SALUT !